07-08-2020 21:00 - Naufrage au large de la Mauritanie: 27 migrants morts, selon l'ONU

Naufrage au large de la Mauritanie: 27 migrants morts, selon l'ONU

TV5 Monde - Vingt-sept migrants sont morts lors du naufrage survenu "il y a quelques jours" au large de l'Afrique de l'Ouest, a annoncé vendredi l'ONU dans un communiqué.

L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) se sont dites "profondément attristées par la tragique mort de 27 personnes au large de l'Afrique de l'Ouest entre Nouahdibou en Mauritanie et Dakhla, au Sahara occidental", dans un communiqué conjoint vendredi.

Leur bateau, en route pour l'archipel espagnol des Canaries, "a eu des problèmes de moteur". "Les personnes à bord se sont retrouvés bloquées en mer et ont commencé à souffrir d'une déshydratation extrême" selon le communiqué.

Les garde-côtes mauritaniens ont secouru près de Nouadhibou l'unique rescapé.

Il a d'abord déclaré qu'il voyageait avec une quarantaine de personnes qui se sont jetées à l'eau quand les secours ont tardé à arriver. Il a ensuite dit que 28 personnes se trouvaient dans l'embarcation, a affirmé vendredi à l'AFP le porte-parole du HCR, Charlie Yaxley.

"Les passagers étaient pour la plupart originaires d'Afrique subsaharienne, notamment des Guinéens", d'après le communiqué.

"Ces décès sont évitables et ils peuvent être évités", a jugé Vincent Cochetel, envoyé spécial du HCR pour la Méditerranée centrale, cité dans le communiqué.

"Nous devons agir pour réprimer les passeurs et les trafiquants qui font de fausses promesses aux réfugiés et aux migrants sur des traversées en toute sécurité vers l'Europe", a-t-il souligné.

Plus de 60 migrants africains étaient déjà mort noyés au large de la Mauritanie en décembre 2019, dans le pire naufrage de l'an dernier sur la route des migrations longeant la côte Atlantique.

Parmi les voies de migration pour gagner l'Europe, la route de l'Afrique de l'Ouest, par mer ou par terre, fut l'un des itinéraires privilégiés, emprunté par des dizaines de milliers de migrants au milieu des années 2000. Par la mer, des sortes de bateaux taxis collectent les migrants dans les ports au départ du golfe de Guinée.

Les Canaries (Espagne), à une centaine de kilomètres des côtes marocaines, offraient l'une des principales portes d'entrée à l'Union européenne.

Les mesures prises par l'Espagne ont réduit le flux, au point qu'un centre pour les migrations à Nouadhibou a été fermé. Au même moment, les migrants empruntaient en nombre les trajets méditerranéens vers l'Espagne, la Grèce ou l'Italie.

Mais la route occidentale connaît un relatif regain depuis plus de deux ans, en raison des mesures prises contre la migration transitant par la Libye, selon l'OIM.

AFP



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1262

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)