04-09-2020 07:00 - Appel pour une Alliance pour la restitution des biens mal acquis

Appel pour une Alliance pour la restitution des biens mal acquis

Mohamed Abdallahi BELLIL - Chers concitoyens,

Constatant les avancées sensibles réalisées dans le domaine de la lutte contre la corruption, le détournement des biens publics et l’impunité par les pouvoirs exécutif et législatif ; avancées sans précédent saluées à l’unanimité par la Majorité et l’Opposition et, aussi, par une large opinion publique.

Constatant les actions en cours entreprises par le pouvoir judiciaire pour concrétiser cette progression vers l’instauration d’un Etat de Droit que nous avons toujours appelé de nos vœux, chacun à sa manière et à partir de son positionnement propre.

Vue l’impérieuse nécessité de la convergence des efforts de toutes les forces vives du pays pour la réalisation de cet objectif d’éradication de la corruption, sans lequel aucun développement humain durable ne saurait être envisageable. Conscients de l’urgence et de la gravité des faits révélés par la Commission d’Enquête Parlementaire ;

Nous, signataires du présent appel, invitons l’ensemble des acteurs associatifs à constituer une vaste Alliance Pour le Recouvrement des Biens Mal Acquis en vue de :

1- Se constituer en partie civile dans le processus judiciaire en cours afin de s’assurer que tous les biens du Peuple qui ont été spoliés lui seront entièrement restitués ;

2- Participer, par la mobilisation d’expertises diverses et d’avocats, à faire toute la lumière sur le pillage systématique des ressources publiques en complément et en appui de l’action menée par d’autres forces et d’autres acteurs ;

3- Informer et sensibiliser les citoyens autour de l’impératif de transparence dans la gestion des biens publics et de l’égalité de tous devant la Loi ;

4- Exercer une pression positive et constante sur les pouvoirs publics afin que ce nouveau cap soit maintenu et que les actions entreprises se poursuivent jusqu’à leur aboutissement et se pérennisent pour que le principe de transparence soit ancré dans les comportements administratifs quotidiens mais aussi dans la mentalité des citoyens ;

5- Contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de réformes profondes susceptibles de favoriser l’émergence d’un Système de Gouvernance où les biens publics seront consacrés exclusivement au développement et au bien-être des citoyens et non à l’enrichissement illicite de ceux qui en ont la charge. Chers concitoyens,

Aujourd’hui, la Mauritanie a la chance de vivre un moment historique où se conjuguent volonté politique et actions concrètes contre la Corruption. D’où notre devoir de participer à ce combat dont l’aboutissement souhaité requiert le soutien de tous. C’est pourquoi nous appelons toutes les forces vives de la Nation (Organisations de la Société Civile, Associations Socioprofessionnelles, Syndicats, Personnalités, … etc.) à se joindre à cette Alliance.

Notre détermination à ce sujet est sans faille. C’est ainsi que nous allons entreprendre, dans les jours à venir, une série d’entretiens avec les parties concernées et organiser une large concertation citoyenne à laquelle seront conviés tous ceux qui voudront y participer et que chacun se prononce sur la définition des prochaines étapes et le rôle qu’il pourra y jouer.

A cette concertation, seront également conviés tous les partenaires de la Mauritanie dont le soutien est nécessaire sur le plan international et pour bénéficier de leur expertise et de leurs expériences dans ce domaine.

Nouakchott, le 31 août 2020

Les Signataires :

- la Plateformes des Acteurs Non Etatiques;

- le FONADH;

- l'Observatoire Mauritanien de Lutte Contre la Corruption;

- la Coalition Mauritanienne "Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP);

- la Campagne "Ensemble Pour la Lutte Contre la Corruption".

- GERDESS

- ROSA

- AFCF

- ADIG

- RMAS

- 3CM

- RMAS

- ASS Auto Développement

- CCM





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 5031

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Salem Vall (H) 04/09/2020 13:02 X

    Je vous propose d’inviter les individus lambdas à signer la pétition avec leur vraie identité et vous serez surpris. En effet, tous les mauritaniens veulent une fois pour toute que le cas Aziz soit traité en toute transparence et équité