13-10-2020 18:00 - Le personnel de l’ANPTS s’inquiète pour son avenir

Le personnel de l’ANPTS s’inquiète pour son avenir

Sahara Médias - Le syndicat du personnel de l’agence nationale pour la population et les titres sécurisés, ont demandé aux autorités de satisfaire leurs doléances, dont notamment une augmentation des salaires et l’octroi de certaines primes, mettant en garde contre le déclin de cette institution à cause de ce qu’il appelle le mécontentement croissant des travailleurs.

Dans un communiqué publié mardi et dont Sahara Medias a obtenu une copie, l’agence se vide depuis quelque temps de ses employés découragés par la situation difficile qu’ils vivent, incompatibles avec leurs niveaux scientifiques et les missions qu’ils remplissent.

« Malgré tout ce que ces travailleurs ont réalisé, leur situation est inadéquate avec les missions remplies et les sacrifices consentis », ajoute le communiqué.

Le syndicat appelle à la satisfaction d’un ensemble de doléances, dont les plus importantes sont la création d’un corps spécifique aux travailleurs de l’agence, des primes de recouvrement, des indemnités de risque, des indemnités de rendement, le paiement des arriérés pour les commissions d’identification, en plus de l’octroi de places pour le pèlerinage, l’octroi de parcelles de terrains et l’augmentation des salaires.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 4530

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • habouss (H) 13/10/2020 18:13 X

    Le temple du népotisme vacille, vous ne suivez pas l'actualité pour voir dans quel état est le créateur de cette chose très discriminatoire et illégale, dans sa descente aux enfers !