24-10-2020 11:32 - Reprise de plus belle de la protestation des pêcheurs

Reprise de plus belle de la protestation des pêcheurs

Le Calame - La fronde des pêcheurs a repris, ce vendredi 23 octobre 2020, de plus belle. Après deux semaines de répit, les pêcheurs artisanaux ont tenu un sit in devant le ministère des pêches et de l'économie maritime pour dénoncer encore l'usage du filet de pêche mono-filament dans les eaux mauritaniennes.

Arborant des foulards et des brassards rouges en signe de protestation, les pêcheurs ont réclamé à travers leurs banderoles et pancartes "l'interdiction effective du mono-filament, de son importation, sa commercialisation, et son exportation".

Ils ont sollicité la mise en place de mutuelle et l’octroi aussi de l'assurance maladie à tous les pêcheurs, la fin de l'exigence des pièces d'identité en remplacement des badges entre autres....

En dépit des actions de protestation engagées par les pêcheurs, le dossier n’a pas évolué d’un iota.

Selon le président de la section Sud de la fédération libre de la pêche artisanale (section sud) Ibrahima Sarr, les autorités, notamment le ministère des pêches et de l’Économie maritime et celui de l’Environnement et du Développement Durable, se sont contentées de vaines promesses, à l’issue des deux audiences accordées à une délégation des pêcheurs. Sarr y voit une volonté manifeste et des manœuvres destinées à traîner davantage le règlement de ce dossier.

Au micro de "Le Calame", Ibrahima Sarr a soutenu que "l'Etat doit prendre ses responsabilités afin de résoudre ce fléau qui touche profondément l'économie du pays", dénonçant le laxisme qui y prévaut.

"En tant que citoyen mauritanien et opérateur dans le milieu de la pêche, nous exigeons de l’État de nous aménager un cadre propice à même de nous permettre de nous livrer à nos activités".

Sarr sollicite de l’État son implication dans les actions menées à leur profit et l’application dans toute sa rigueur des textes règlementaires. Sur la lancée, les pêcheurs artisanaux ont exigé la fin des campagnes sismiques dans les zones à fort potentiel de pélagiques. Ils ont aussi demandé la révision des contrats d’affrètement et de licence libre. Pour eux, seule la bonne gouvernance est de nature à pérenniser les ressources halieutiques et à freiner les ardeurs des jeunes tentés par l’émigration clandestine..

Les pêcheurs artisanaux promettent de poursuivre leur mouvement de protestation pacifique qu’ils qualifient de "juste" et "noble".

Rappelons que les forces antiémeutes ont dispersé les contestataires dans le calme, prétextant l’interdiction de tout rassemblement durant cette période de pandémie du COVID-19.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2371

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)