22-11-2020 20:00 - Manuel Valls : «Le Polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d'êtres humains et de drogues»

Manuel Valls : «Le Polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d'êtres humains et de drogues»

Yabiladi - Le Polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d'êtres humains et de drogues et constitue de ce fait une menace réelle pour la sécurité dans la région du Sahel, a souligné ce vendredi l’ancien premier ministre français, Manuel Valls.

Invité d’une émission de la chaîne de télévision espagnole Antena3, il a qualifié d’«irresponsables» les positions de Podemos, parti minoritaire au gouvernement espagnol de coalition, relatives au Sahara et aux séparatistes.

«Il ne faut pas chanter hors-scène», a averti Manuel Valls, appelant le gouvernement espagnol à «être responsable et à la hauteur des défis auxquels le pays et l’Europe font face».

L'ancien premier ministre français a, par ailleurs, affirmé que le Maroc est un allié important pour l'Europe. «Le Maroc est un allié indispensable dans la lutte contre le terrorisme et le djihadisme qui constitue un grand défi pour l’Europe», a-t-il relevé.

«Nous avons des milliers de personnes radicalisées dans nos pays, pour cette raison nous avons besoin de la collaboration des pays africains, et plus particulièrement du Maroc», a-t-il ajouté.

La Rédaction





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2750

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • nabuchodonosor (H) 23/11/2020 01:18 X

    Un traître idéal (Our Kind of Traitor) est un film d'espionnage britannique réalisé par Susanna White. Mais ce titre irait à merveille pour Valls qui a tellement valsé au gré d'un opportunisme jamais égalé. Il a d'abord trahi l'Espagne pour la France, puis ce fut le tour de la droite pour les socialistes, ensuite ce sera aux socialistes d'en patir lorsqu'il rejoint Macron qu'il ne tardera pas à trahir pour retourner à Barcelone qu'il est entrain de trucider on ne sait pour quel intêrêt? Peut être Maire de Marrakech? Une bonne fin pour un piètre danseur du ventre. Bon débarras!

  • Buwuelm (H) 22/11/2020 23:43 X

    Décidément, les agissements récents des éléments du Polisario contre le Maroc, ont réveillé plus d'un. Des responsables européens ont opté pour le tir groupé sur le Polisario. Les coups commencent à fuser. En voulant affamer les populations au Sud de Guerguerat, le Polisario a dressé contre lui une partie de l'opinion, et pas la moindre, obtenant ainsi l'effet contraire de ce qu'il cherchait, à savoir la compassion.