30-11-2020 10:57 - Après 60 ans / Par l’honorable député Ogo Bakary Coulibaly

Après 60 ans / Par l’honorable député Ogo Bakary Coulibaly

Ogo Bakary Coulibaly - Voici notre Nation à l’aube de ses 60 ans, l'âge de la raison sûrement et du bilan nécessairement. Voilà 60ans que nous cherchons à réaliser nos rêves individuels à travers l'effort, l'imagination et l'impératif de travailler ensemble pour un bien commun.

Comme tout jeune État, nous avons connus des périodes de grâces et des périodes sombres. Les ramifications sociales et économiques, des processus politiques entamés jusque-là, se sont passés de la volonté des citoyens menant à des situations inextricables.

Qui à terme provoquent l'effondrement du processus politique qui à justement engendré cette situation, qui aura pour conséquence l'émergence d’un extrémisme scabreux au détriment du patriotisme et de l'intérêt général.

Les résolutions menant à des hostilités ne sont pas des résolutions. Ce sont en réalité des conspirations dans l’unique but de manipuler l'opinion publique à des fins d'intérêts économiques et politiques inavouable.

A l’heure du bilan nous nous devons à nous-mêmes une posture citoyenne pour prôner la paix, d'encenser la même compréhension de la réconciliation.

A partir de cet instant là et si nous arrivons à définir la réconciliation, de façon, uniforme, communautaire, nous pourrions déjà parler le même langage. La matrice de nos valeurs communes est consubstantielle à l'identité plurielle des éléments composant l'espace de vie commune et que seule l'acceptation d'imbriquer nos identités respectives mettra en exergue le citoyen mauritanien.

Aujourd’hui c’est encore possible d’apaiser les tensions et les crépitements qui subsistent, d'illuminer notre avenir, nous attendons peut être l'homme providentiel. Est ce que ça peut exister, oui le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi le fut, que la terre lui soit légère.

Qui va avoir l'ascendance et la transcendance de son propre camp et aller vers les autres, pour expliquer que la diversité, la différence, la contradiction nourrit et grandit.

Les gens sont crispés, nous attendons des rapprochements et cela ne pourra se faire qu'en taisant les personnalités qui sont différentes et en sachant même que la diversité est une obligation de vie commune pour nous, afin de briser le mur de méfiance.

Le moment est venu de reconnaître publiquement et courageusement chacun des éléments de notre passé, notre histoire ne sera jamais complétée, si nous voulons vraiment être uni, vraiment réconcilier en tant que pays, en tant que nation, en tant que frère et même avec notre conscience alors notre histoire doit être reconnue dans sa totalité.

Cependant,

Nous avons ce qu'il faut pour faire face aux défis.

Nous avons toutes les ressources pour relever les défis, notre jeunesse, notre dynamisme, notre diversité et notre capacité à prendre des risques sont empiriques. La création de notre propre monnaie et la nationalisation de la SNIM, illustrent dès les premières décennies de notre souveraineté, nos aptitudes à nous réinventer!

Veut dire que l'avenir est à nous.

Nous avons tous besoin de réconciliation.

Ce potentiel ne pourra être réalisé que si notre démocratie fonctionne et si seulement nos politiques reflètent mieux la décence de nos valeurs islamiques et humaines inamovibles de probité, de rectitude et de solidarité.

Par la volonté populaire, en répondant à l'exigence de la raison , de la responsabilité et à l'observation de l'égalité, pour la mise en place de l'état de droit son Excellence le Président de la République Mohammed Ould Cheikh El Ghazwani nous éloigne avec acuité des mesurettes politiques qui sont tout le temps dans un agenda électoraliste étriqué qui ne permet pas de faire un travail abyssal ,mais aussi du spectre d'une gouvernance politique unilatérale, sans concertation et non inclusive qui se manifeste par la restriction des droits fondamentaux, empêchant toute possibilité de dialogue et d'apaisement qui rend non effective notre démocratie.

Vive l’Unité!

Vive notre Chère Mauritanie

Par-dessus tout





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1352

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mseyke le martyr (H) 30/11/2020 16:45 X

    une contribution édifiante d'un juste. merci Honorable député