13-12-2020 10:00 - La Fondation Sahel rappelle la pratique de l’esclavage et non résolution du passif humanitaire

La Fondation Sahel rappelle la pratique de l’esclavage et non résolution du passif humanitaire

Le Calame - La communauté internationale a célébré la journée mondiale des droits humains jeudi dernier (10 décembre).

Un anniversaire saisi par «la Fondation Sahel » pour rappeler le contexte de la Mauritanie, caractérisé par la persistance de la pratique de l’esclavage et la non-résolution du passif humanitaire des années 1986/1991, à travers un document publié en vue de marquer le 72é anniversaire de l’événement. L’édition 2020 est placé sous le thème «l’impact de la COVID-19 sur les droits humains ».

La Fondation Sahel « attire l’attention de l’opinion publique nationale et internationale, sur le fait que l’esclavage est toujours pratiqué à grande échelle en Mauritanie, comme en témoignent les dossiers accumulés devant les tribunaux de l’Etat, alors que les criminels sont protégés par les autorités judiciaires et sécuritaires.

En conséquence, plusieurs formes de discriminations et d’injustices persistent, rendant impossible toute solution au déséquilibre socioéconomique ».

Par ailleurs « les blessures nées des années de braises 1986/1991 sont toujours vives, comme en témoigne la marche des veuves et des orphelins, organisée à l’occasion de la célébration du 60é anniversaire de l’indépendance nationale » le 28 novembre dernier.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 12799

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)