27-04-2021 13:12 - Les bourses des étudiants mauritaniens du Sénégal enfin payées

Les bourses des étudiants mauritaniens du Sénégal enfin payées

Kassataya - Mieux vaut tard que jamais, dit l’adage. L’attente a été longue, mais les étudiants mauritaniens ont finalement reçu leur bourse.

Après un retard qui a duré plusieurs semaines, le gouvernement a procédé enfin au versement des allocations d’études du second trimestre. « Les bourses sont disponibles. Nous remercions nos autorités », se félicite Oumar Ba le SG de l’amicale des étudiants de la faculté de médecine.

En effet, deux jours après un reportage de kassataya dans lequel les étudiants évoquaient leurs « galère » à Dakar, le gouvernement a, par le biais de Sidi Ould Salem, porte-parole du gouvernement et ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la Communication, réagi assurant avoir « pris toutes les mesures appropriées grâce à un travail conjoint entre le ministère des Finances et le département de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des Technologies de l’information et de la Communication, permettant, désormais, le versement régulier et à temps des bourses ».

Cette annonce a bien été accueillie par les étudiants, ils ignorent les raisons des retards récurrents du paiement des bourses d’études.

Y’aurait-il des tensions de trésorerie dans les caisses de l’Etat ou un manque de liquidité dans les banques ? Aucune explication ne leur a été fournie. Mais ils espèrent que « cela ne va plus se répéter » comme l’a promis leur ministre de tutelle.

Cependant, outre le payement des bourses à temps, les étudiants veulent une augmentation de leur allocation d’études.

« Nous demandons à présent deux choses au ministre de l’Enseignement Supérieur. D’abord une augmentation de la bourse car le montant de nos actuelles allocations d’études ne suffit plus. La vie à Dakar est devenue encore plus chère avec la covid-19. Ensuite, nous voulons que les autorités revoient les critères d’obtention de la bourse », a plaidé Oumar Ba.

En attendant que ces doléances soient entendues par les autorités mauritaniennes, Oumar Ba et ses camarades doivent faire contre mauvaise fortune, bon cœur en se contentant du montant actuel.

D’une valeur de 120 000 Fcfa par mois versée chaque trimestre, le montant de bourse d’études des mauritaniens du Sénégal n’a pas été revalorisée depuis plusieurs années.

Djibrilou Diallo

Kassataya / Dakar





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1373

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)