13-01-2021 19:30 - Mauritanie : vers la fin des chèques sans provisions sur fond d’interdiction bancaire

Mauritanie : vers la fin des chèques sans provisions sur fond d’interdiction bancaire

Kassataya - Le parlement mauritanien vient d’adopter la dépénalisation de l’émission des chèques sans provision. Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un nouveau code de commerce qui va dans le sens d’harmoniser ce secteur avec les standards mondiaux.

C’est une bonne nouvelle pour les banques et les commerces victimes jusqu’ici du chèque-garantie, un casse-tête pour le paiement des dettes des particuliers et des privés engendrant depuis des années à des dépôts des chèques sans provisions.

Désormais le tireur est obligé de régulariser son compte avant toute opération pour éviter les incidents de paiement. Des mesures préventives sont prévues pour l’interdiction bancaire et le surendettement. La responsabilité civile et pénale étant engagée.

Cette dépénalisation de l’émission de chèques sans provision est un grand pas dans le code mauritanien jusqu’ici laxiste et en contradiction avec les standards internationaux. Une avancée pour réguler un secteur capital pour l’économie mauritanienne.

Il s’agit d’une réforme systémique qui s’attaque au phénomène « Chipeko » qui utilise le chèque pour des garanties via le « Riba » responsable aujourd’hui de la faillite des sociétés et des citoyens. Finis les comptes fictifs ou non actifs.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1809

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)