04-05-2021 01:29 - Mauritanie : nomination des membres du conseil national de la décentralisation et le développement local

Mauritanie : nomination des membres du conseil national de la décentralisation et le développement local

Sahara Médias - La présidence de la république mauritanienne a nommé ce lundi 20 membres du conseil national de la décentralisation et du développement local dont des maires et d’anciens ministres.

Ce conseil est une haute instance consultative dans le domaine de la décentralisation dont la mission essentielle est l’orientation, la supervision et l’impulsion de la stratégie nationale dans ce domaine.

Il doit également se charger, au plus haut niveau, du processus de la mise en place des politiques publiques, la garantie de la synergie des interventions de l’état et des autres acteurs dans le domaine de la décentralisation et le développement local et de veiller au respect de la liberté de gestion des collectivités locales.

Le conseil comprend 30 membres dont le premier ministre et 9 ministres représentant les départements ministériels dont les prérogatives se recoupent avec celles des collectivités régionales, 15 membres représentant les différents niveaux des collectivités locales dont 12 maires en plus de 5 personnalités références nommées par le président de la république compte tenu de leurs compétences dans le domaine, selon le décret constitutif du conseil.

Ci-dessous la liste des membres concernés :

Dah O. Abdel Jelil

Mohamed El Hadi Macina

Isselmou O. Mohamed

Mohamed Mahmoud O. Agrabatt

Cheikh O. Maata

Fatimetou mint Abdel Maleck

Issa Coulibaly

Khattar O. Cheikh Ahmed

Sid’Ahmed O. Hmeymed

El Alia mint Menkouss

Ahmed O. Alli

Mohamed O. Biha

Bamba O. Daramane

Sy Adama

Mohamed O. Ahmed Challa

Sghaïr O. Heïmdoun

Ahmed O. Sid’Ahmed Yacoub

Ahmed Zeidane O. Mohamed Mahmoud

Mohamed Lemine O. Choueïb

Bakary Kandia





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1624

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • nemahaidara (H) 04/05/2021 15:44 X

    Pauvres citoyens,toujours plus marginalisés que jamais . Une institution de plus pour caser les copains . A quoi servent les conseils régionaux,les mairies . Les entités locales n’ont besoin que d’une réforme en donnant de véritables pouvoirs aux conseils régionaux et aux mairies. Personne n’a besoin de ces institutions parfaitement inutiles et budgétivores !