13-05-2021 15:26 - Mohamed ould Abdel Aziz : "Je suis séquestré chez moi" – Entretien – RFI (2/2)

Mohamed ould Abdel Aziz :

L’ancien président de la République, Mohamed ould Abdel Aziz, a dit jeudi 13 mai sur RFI, être "séquestré" par les autorités mauritaniennes.

« C’est illégal ce qu’ils sont en train de me faire subir. Ils m’embêtent pour que je ne parle pas. Ils m’ont fait endurer n’importe quoi. Je ne peux pas sortir de chez moi. Vous ne sortez de chez vous que pour aller à la police pour signer. Pourquoi on ne me laisse pas en paix ? Pourquoi on ne me laisse pas parler ? », a affirmé Mohamed ould Abdel Aziz.

« On veut me faire taire parce que je dis la vérité, que je ne fais pas partie des gens qu’ils arrivent à corrompre et que je ne fais pas partie des gens qui ont peur d’eux, c’est tout. Il n’y a que deux catégories d’individus dans le pays : où vous avez peur de ce gouvernement, vous ne parlez pas. Où vous avez intérêt à ne pas parler, on vous verse de l’argent, on recrute vos enfants dans l’administration, on vous accorde des faveurs, les passe-droits. Je fais partie de la troisième catégorie qui ne suit pas cette tendance», a ajouté l’ancien président de la République.

Depuis le 12 mars dernier, l’ex-chef de l’État mauritanien fait l’objet de poursuites judiciaires pour corruption, détournement des biens publics et blanchiment d’argent. Privé de sa liberté de mouvement depuis douze mois, Mohamed Ould Abdel Aziz est désormais assigné à une résidence surveillée plus stricte dans la capitale.

Babacar BAYE NDIAYE – Journaliste à Cridem

----



Commentaires : 8
Lus : 2948

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Baalel (H) 15/05/2021 10:16 X

    Ce n'est pas une surprise de subir les représailles de sa propre politique de gouvernance. Vous êtes victimes de votre orgueil, de votre arrogance de croire que vous êtes intouchables mais Dieu est le seul chef de ce monde car c'est trop tard de connaître l'oppression et tout au longtemps de gouvernance les gens étaient traités de tous les maux et maintenant c'est votre tour chez le coiffeur. Vos amis d'hier sont devenus vos propres ennemis d'aujourd'hui et tout ce monde qui croit intouchable le sera un jour car les hommes ne sont pas les mêmes et les mauritaniens valeureux existent sur terre certes un jour viendra tous ces traitres qui s'accaparent de la dignité du peuple mauritanien subiront le même. Les traitres sont nombreux dans ce pays et sont maudits dans ce monde et celui de au de là payeront le tord au peuple mauritanien. La liste des traitres est longue et ils ne mourront sans payer ce grand tort au peuple misérable mauritanien.

  • leguignolm (H) 14/05/2021 13:52 X

    Quand on divise 65,5 kg par 6,7 kg le poids de la coupe du monde, on trouve 10 coupe du monde. Le vole qu'il faut en 40 ans, il a fait en 10ans sans les brouhahas qui tournent autour d'une coupe du monde.

  • angenoir (H) 14/05/2021 08:18 X

    La justice devrait l'interdire de parler , après avoir pillé ce pays,tu devrais te taire.Je te pose une seule question où as tu trouvé tous ces biens ?

  • pannel (H) 14/05/2021 03:22 X

    Tout ça c'est du cinéma, on veut divertir les citoyens et les maintenir ainsi dans l'extrême pauvreté. A l'heure où se débat est enregistré, des cargos pleins de devises et de lingots appartenant à Ould Abdel Aziz, sont en train d'être expédiés au swati.

  • hamaodo (H) 13/05/2021 21:33 X

    mais monsieur il faut parler;PARLE que tout le monde t'entende une bonne fois;on t'a pas empêché de parler;dévoile tes secrets et ces gens te colleront la paix

  • duroowo (H) 13/05/2021 18:18 X

    Mr AZIZ pardon laisser nous en paix c'est toi qui etait la faiser tout ce que vous voullez vous avez vu si on ne suit pas la regle ni la volonte du peuple. C'est toi qui avais fait letat de siege toute la Mauritanie et fermer des innocent apres avoir tiquer les elections presidentielle. e ne pense pas que tu pourra convaicre personne que tu n'a pas voler largent du pays. d'ou tu as trouver tous cet argent la? directement ou indirectement l'argent de la mauritanie est la ou la Mauritanie a ete utiliser pour loctroi du largent. Maintenant tu peux comprendre les gens que tu avais fait tord sans raison sauf que tu es le president de la Mauritanie.

  • Nathaliekoah 2 (H) 13/05/2021 18:16 X

    Tu n'as encore rien vu. Toi qui maltraité et pillé le pays. Ta place est aujourd'hui à Oualata ou à Birmogrein (la citadelle construite par toi même)

  • Adiekodda (H) 13/05/2021 17:25 X

    La vérité éclate, C'est exactement des choses que tu faisais subir aux mauritaniens que tu veux dénoncer aujourd'hui. Étant fondateur de ce mauvais tu l'as si bien détaillé.