06-06-2021 19:30 - Mauritanie : la bataille pour l’eau, un nouveau défi du quinquennat de Ould Ghazouani

Mauritanie : la bataille pour l’eau, un nouveau défi du quinquennat de Ould Ghazouani

Kassataya - Aux observateurs qui s’interrogent sur la politique agricole du gouvernement de Ould Bilal, le dernier remaniement ministériel qui consacre l’éclatement du développement rural en deux départements : agriculture et élevage, est un élément de réponse.

Ce recadrage du président mauritanien vise surtout à répondre à l’une des préoccupations majeures des populations notamment de l’intérieur à savoir l’eau. Dans un pays où les ressources hydrauliques font défaut, la bataille contre la soif est un grand défi pour un gouvernement qui vient de prendre ses marques depuis plus d’une année seulement.

Le président Ould Ghazouani en est conscient et peut-être il a attendu le dernier remaniement ministériel pour donner un nouveau souffle au développement rural.

Le règlement du problème de la soif passe par la multiplication de projets hydrauliques non seulement dans les régions du Sud mais aussi au Nord désertique et en particulier à Atar dont les atouts touristiques ne sont plus à démontrer.

La pose de la première pierre, cette fin de semaine du projet d’approvisionnement de la ville en eau potable, est significative à cet égard. D’autres projets vont dans le sens de la réalisation de forages pastoraux pour l’abreuvage du bétail.

L’état va consacrer un milliard d’ouguiya pour équiper Atar de 5 nouveaux puits et de la distribution de l’eau depuis la nappe de Teyarett SDAR. C’est un signe encourageant dans l’exécution du programme quinquennal de Ould Ghazouani.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 602

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • bilbassy (H) 06/06/2021 22:58 X

    Croyez-vous à vos textes.