09-06-2021 20:16 - Mali: Choguel Maïga a rencontré la Cédéao et promet un nouveau gouvernement d'ici dimanche

Mali: Choguel Maïga a rencontré la Cédéao et promet un nouveau gouvernement d'ici dimanche

RFI Afrique - Après des entretiens, mardi 8 juin, avec le nouveau président de la transition malienne Assimi Goïta, la Cédéao, accompagnée de représentants de l’Union africaine et de l’ONU, a rencontré ce mercredi matin le nouveau Premier ministre, Choguel Maïga. Au programme notamment : l’avancée des consultations sur la formation d’un gouvernement inclusif.

Choguel Maïga a affirmé, tout sourire, au sortir de cette réunion de deux heures, que d’ici dimanche, en accord avec le président de la transition, l’exécutif présentera son nouveau gouvernement malien.

Il a également affirmé que les discussions avec les partis politiques et les organisations de la société civile ont bien avancé. S’il concède l’éventualité de quelques difficultés dans les arbitrages, il a bon espoir de former un gouvernement de large consensus.

Il a également promis que d'ici à six semaines, un nouveau plan et un nouveau chronogramme seront présentés au Conseil national de la transition, l’organe législatif qui fait office d’Assemblée nationale au Mali. Le temps presse pour une équipe pas encore mise en place, car Choguel Maïga a également réaffirmé que la transition qu’il souhaite réussie se déroulera dans les délais impartis avec une fin prévue dans neuf mois.

Jean-Claude Kassi Brou, président de Commission de la Cédéao, s’est réjoui de ces garanties. Pour lui, la Cédéao accompagnera la transition malienne et se dit rassuré après les différentes consultations menées par sa délégation.

À la question de savoir si la suspension du Mali au sein de l’organisation sous-régionale sera levée, il déclare que cette décision sera prise par les chefs d’État et conditionnée aux avancées de la transition malienne.

Avec notre correspondant à Bamako,
Kaourou Magassa




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 632

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)