23-06-2021 23:26 - Communiqué consécutif à l’échouage massif de poissons sur la plage entre les Caps Tafarit et Tagarit (Arkeiss)

Communiqué consécutif à l’échouage massif de poissons sur la plage entre les Caps Tafarit et Tagarit (Arkeiss)

PNBA - Le dimanche 20 juin 2021, les agents du PNBA ont constaté des échouages, en grande quantité, de poissons le long de la plage entre les Caps Tafarit et Tagarit (Arkeiss).

L’Administration du PNBA, qui en a été saisie, a instruit le Chef de Département Opérationnel Centre d’assurer un suivi régulier de la situation, de collecter les informations en collaboration avec les enquêteurs de l’IMROP dépêchés sur place à cet effet.

Subséquemment, le 22 juin 2021, le PNBA a dépêché une mission composée du directeur, du directeur adjoint, du conseiller scientifique et du chef de département observatoire qui s’est rendue à Arkeiss pour, eu égard aux informations collectées, observé davantage et prendre les mesures qui s’imposent.

Il a été constaté à cette occasion :

− Que l’échouage de poissons était massif sur une longueur de 5 Km sur la plage entre les deux caps Tafarit et Tagarit ;

− Qu’environ 53 espèces de poissons ont été recensés dans les échouages;

− Que les espèces les plus occurrentes dans les échouages sont le lasser africain, l’éthmalose, les sardinelles, les poissons chats et les carangidés ;

− Qu’il ressort d’après les informations rapportées par les équipes tripartites de surveillance maritime (PNBA, GCM et population résidente) et les lanches en activité dans les zones de pêche au large du Cap Tafarit que l’échouage est circonscrit dans une aire entre la zone de pêche « Almoukhenza » et la plage d’Arkeiss sur une distance de 15 miles nautiques du Cap Tafarit ;

− Que les investigations sont en cours pour déterminer la cause des échouages des poissons en si grandes quantités, le Public en sera davantage éclairé de l’évolution de la situation.

En attendant, l’Administration du PNBA a, à titre de mesure conservatoire, décide la fermeture temporaire du campement touristique d’Arkeiss et l’usage de la plage entre les Caps Tafarit et Tagarit en plus de l’organisation d’une campagne de nettoyage de la dite plage.

L’Administration du PNBA





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : PNBA
Commentaires : 1
Lus : 1533

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hayerim (H) 25/06/2021 00:47 X

    Sérieusement et par expérience, l'on n'attend rien de concrèt qui pourrait nous édifier, sérieusement et de façon rationnelle et scientifique sur le sujet. En effet, le secteur de la pêche, malgré son importance,comme tous les secteurs, souffre du manque d'encadrement et de suivi de la part du gouvernement. En effet, le ministère de la pêche s'est confortablement installé dans la non chalence, l'irresponsabilité et l'incompétence. Il a etouffé toutes les compétences au sein de ses directions ainsi que les institutions publiques qui sont sous sa tutelle en s'occupant surtout des déderata des investissurs privés sans tenir compte des principes de gestion responsable des ressources de poissons et de bonne gouvernance et de promotion des ressources humaines du ministère. Comme rien n'a été entrepris pour rétablir ces principes et que les incompétents ont toujours pignon sur roue, l'on ne peut que s'attendre à des explications du style : c'est les chinois et les turcs qui ont massacré ces poissons! sans fondement scientifique. C'est du déjà vu et ce ne serait que normal au grand dam des optimistes de ce pays, ce ministère n'ayant aucune réelle vision ni stratégie pertinente et navigant à vue, comme d'habitude.