20-07-2021 00:00 - Vidéo. Mauritanie: l’art séculaire de la confection d'une khayma, la tente du désert

Vidéo. Mauritanie: l’art séculaire de la confection d'une khayma, la tente du désert

Le360 Afrique - La khayma, habitat temporaire et démontable, est depuis des siècles profondément ancrée dans la culture nomade de la société mauritanienne. Le360 Afrique vous décrit l'art séculaire de sa confection, par un groupement de femmes installées à la Foire de Nouakchott.

A Nouakchott, des khaymas, élément-clé rassemblant la famille, cellule de base de la société, sont réalisées par un groupement de femmes, héritières d’un art séculaire, installées à la foire de Nouakchott située dans la commune populaire d’El Mina au sud de Nouakchott.

Adoptée par les nomades depuis des siècles, la khayma est solidement ancrée dans culture nomade de la société mauritanienne, malgré une évolution notable, marquée par une sédentarisation et l'augmentation vertigineuse de belles demeures dans les quartiers résidentiels de Nouakchott, Nouadhibou, mais aussi un peu partout dans le pays.

Son processus de fabrication prouve que la transition du désert vers la ville a lieu à doses homéopathiques, et non de manière brutale.

Selon Mariam mint Cheikh «ces tentes sont confectionnées à l’aide de tissus achetés ici sur le marché, dont le prix du mètre varie de 600 à 700 ouguiyas anciennes. Parfois, le coût du mètre peut monter jusqu’à 1000 anciennes ouguiyas. Les moins coûteux peuvent descendre en dessous de 600 ouguiyas».

Simah mint Beddy insiste sur les dimensions et les prix de vente de ces habitats des milieux désertiques: nous travaillons à la confection des tentes depuis plusieurs dizaines d’années. Ces tentes sont de différentes dimensions, allant de 4 à 30 mètres carrés, en passant par des catégories intermédiaires, 5, 6, 10 et 20 mètres carrés. Concernant les prix, ceux-ci varient selon la taille et la qualité de la tente».

Et de détailler les différents prix des khaymas: «nous revendons les plus grandes parfois à 400.000 anciennes ouguiyas (soit un peu plus de 1000 dollars). Les autres peuvent rapporter 300.000 ouguiyas anciennes (soit environ 800 dollars). Les moins chères valent 60.000 ouguiyas (150 dollars).

La durée de la confection dépend du nombre de femmes mobilisées et de la dimension de la tente. Cela peut faire 5 jours au maximum. Nos clients viennent faire leurs commandes sur place. La demande est forte pendant les périodes de catastrophes naturelles telles que les pluies diluviennes».

Par De notre correspondant à Nouakchott
Amadou Seck








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 736

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • pyranha (H) 20/07/2021 00:17 X

    Ce qui surtout est plaisant sur la khaima,c'est que c'est un espace de liberté de vue.installée dans un paysage ouvert,ou sur les dunes de sable au soleil couchant ma foi c'est une source inépuisable pour les poètes. Là vraiment mes amis maures ont un héritage culturel absolument méritoire. Merci encore pour cette découverte séculaire.