26-07-2021 17:16 - Reportage-Baccalauréat 2021 :Témoignages des candidats à leur sortie de la première matière

Reportage-Baccalauréat 2021 :Témoignages des candidats à leur sortie de la première matière

Tawary - Des dizaines de milliers de candidats ont pris le chemin ce lundi 26 juillet des centres d’examen, à l’occasion du démarrage de la session principale du baccalauréat. Comme il est d’usage, c’est l’épreuve d’instruction religieuse qui ouvre le bal.

Appelés à mémoriser sur les versets du saint coran du programme de la terminale, et de traiter les questions sur des chapitres en apparence simples et sur le fond complexe, les futurs bacheliers devront faire appel à leur capacité de raisonnement, tout en suivant la bonne méthodologie, pour bien faire.

Quelque 46 584 candidats inscrits sont répartis en littératures originelles et lettres modernes, mathématiques et sciences naturelles, en plus de la filière technique à cette session principale du baccalauréat 2021. Il s’agit dit-on d’un nombre record.

Sur l’ensemble des candidats, les candidats sont issus des lycées publics, privés et un bon nombre de candidats libres. Selon nos sources, les candidats des lycées privés sont restés, plus ou moins, stables, aux alentours de 13000, et les candidats libres sont en hausse de 2000.

La série scientifique vient en première position en termes d’effectif de candidats, talonnée par les filières des lettres et originelles.

Les épreuves du bac qui se poursuivent jusqu’au 29 Juin, se déroulent dans 137 centres d’examens, dont 55 à Nouakchott et 82 dans les 12 autres wilayas du pays. Le pourcentage de filles parmi les candidats à ces épreuves est supérieur à 52%.

Les mesures sanitaires et sécuritaires

Dans le but de garantir le bon déroulement des épreuves d’une manière correspondante au protocole sanitaire recommandé, il était question de la désinfection des salles d’examen et la mise en place des moyens de prévention contre la covid-19, tels que les masques et les produits de stérilisation.

Autres mesures ont été prises pour passer les épreuves dans un climat de transparence et d’équité. Des appareils seront utilisés à l’entrée de chaque centre d’examen pour détecter les téléphones portables et d’autres pour exterminer le réseau téléphonique et la connexion dans le périmètre de chaque centre.

Autre fait, les forces de sécurité chargées d’assurer la sécurité intérieure et extérieure des centres d’examen veillent au grain et évitent tout rassemblement aux abords des établissements scolaires où se déroulent l’examen.

Les responsables pédagogiques assurant la préparation et l’organisation de l’examen ont exhorté les candidats et leurs parents au respect des mesures de prévention et de la réussite de l’opération.

Pour rappel, les candidats ont été répartis par nombre de 39 à 40 par salle de classe pour des raisons sanitaires et pour éviter la fraude.

Témoignages de certains candidats

Rencontre avec les candidats au baccalauréat après leur épreuve phare : ils nous ont fait part de leurs ressentis.

Pas de stress ! La plupart des candidats rencontrés devant le centre Lycée Arafat 1, ce matin, lundi 26 juillet, à la sortie de l’épreuve d’Instruction religieuse étaient plutôt unanimes. Et ce n’est pas par excès de confiance ou désinvolture. Pour nombre d’entre eux, cette première et unique épreuve du baccalauréat était du programme et abordable.

Des bacheliers sereins à la sortie de l'épreuve de la première épreuve. Mohamed Cheikh, a déclaré que la première épreuve s’est déroulée dans de bonnes conditions. le contenu était à la portée, ajoute-t-il.

Au terme d’une année perturbée par la crise sanitaire, les élèves disent ne pas avoir été assez préparés. " Nous n’avons pas eu le temps d’aborder et d'acquérir toutes les connaissances prévues au programme ", explique Khadija, élève d’un lycée privé à Nouakchott, à la sortie du centre lycée Arafat 5. " Cependant les préparatifs et les aménagements sont réussis, l’épreuve était plutôt simple et abordable ", affirme Aicha en précisant avoir travaillé le sujet.

Je refais le baccalauréat pour la deux fois et jusque-là les conditions sont meilleures que l’année passée, soulignait C.S, à la sortie du Centre Lycée Riyad 1. Cela prouve que l’examen est bien préparé, ajoute-t-il en souriant.

Par Aboubakrine SIDI



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1192

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)