23-08-2021 23:26 - Mauritanie : Le Polisario et l’Algérie encourageraient une scission du nord du pays ?

Mauritanie : Le Polisario et l’Algérie encourageraient une scission du nord du pays ?

Yabiladi - En Mauritanie, Messaoud Ould Boulkheir, une des voix les plus influentes au pays durant la dernière décennie, a alerté d’un projet ourdit par l’Algérie et le Polisario visant à encourager la scission du nord du pays.

«J'ai fait part au président Ould El Ghazouani de ma préoccupation que la dernière démonstration de force de l'Algérie, ainsi que ce qui s'est passé au passage d’El Guerguerate il y a des mois, puissent pousser certains d'entre eux (de la région du nord, ndlr) à saisir cette opportunité, coopérer avec les Algériens et les Sahraouis et annoncer la scission du nord de la Mauritanie», a indiqué, dans des déclarations à la presse, reprises par le site Anbaa l'homme politique qui assure la présidence de l’Alliance populaire progressiste (APP), gauche panarabiste, et du Conseil économique et social.

«Les gens du nord disent depuis quelque temps qu'ils en ont marre de porter la Mauritanie sur leur dos, et qu'ils veulent être une nation à part entière, et je lui (le président Ghazouani, ndlr) ai assuré que beaucoup de choses ont été dites à ce sujet.»

Des jeunes du nord de la Mauritanie avaient combattu dans les rangs du Polisario

Des groupes de jeunes originaires du nord de la Mauritanie réclament, en effet, de bénéficier des ressources minières de la région, notamment l’or et le fer. Par le passé, le Polisario avait accueilli dans ses rangs des résidents de Zouerate et ses environs. M’hamed Khaddad, décédé en avril 2020, était l’un deux.

Son père était le secrétaire fédéral du Parti du Peuple à la wilaya de Zouerate, parti fondé par le premier président du pays Mokhart Ould Daddah (1960-1978). Néanmoins d’autres n’avaient pas eu pas la même chance. Accusés d’être des «espions» du Maroc, ils ont disparu ou ont passé des années dans les prisons du Polisario.

Ould Boulkheir a révélé qu'il a fait part de ses préoccupations lors d’une récente réunion avec le chef de l’Etat mauritanien, au cours de laquelle il a plaidé pour l’organisation d’un «dialogue national», seule solution à même de permettre à son pays de «faire face aux défis avant qu’il ne soit trop tard», rapporte la même publication.

Une revendication ayant eu l’adhésion de six partis de l’opposition mauritanienne, lors d’une réunion organisée le 16 août à Nouakchott. «En organisant un dialogue politique qui aborde toutes les questions, y compris la question de la disparition de la Mauritanie, j'ai recommandé que tout le monde y participe sans exclusion», a-t-il expliqué.

En décembre 2009, Messaoud Ould Boulkheir, alors président de la Chambre des représentants, tenait d’autres propos. Il avait condamné les éloges de l’ambassadeur de son pays à Rabat, Ould Mohamed Khouna, à la politique marocaine au Sahara.

Il avait mis en garde l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz contre les conséquences de l’abandon «de la neutralité» de son pays sur la question du Sahara occidental, estimant que l'alignement sur la position du royaume «porterait atteinte à l’existence même de l’Etat mauritanien et signifierait l’entrée en confrontation avec le Polisario», soit une éventualité à laquelle la Mauritanie n'était «pas préparée».

Avant de signer les accords d’Alger d’août 1979, l’armée mauritanienne étaient en guerre contre le Polisario.

Mohammed Jaabouk




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1900

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • analagjar (H) 24/08/2021 12:08 X

    S il y a un dossier sur lequel la majorite ecrasante des mauritaniens ( qu'ils soient de la majorite ou de l'oppositionç) est d(accord , c 'est que la mauritanie est neutre mais espere de tout coeur que nos freres marocains trouvent un compromis accepte pour tous et qui permette d'arreter l'insecurite dans la region et faciiter la construction du grand maghreb avec ses grandes et petites nations afin d'accélrer un developpement dont les populations ont bien besoin..Comme tout grand politicien qui espere un jour diriger la mauritanie lui ou un de ses poulains, Messaoud a toujours zt de tout temps eu cette position de raison et qu'il puisse de temps a autre s'inquieter de l insecurite que vit la region c est tout a fait normal

  • Terrier (H) 24/08/2021 00:35 X

    Comment un journal comme yabiladi puisse être aussi ignorant pour faire une Confusion aussi lamentable ?? Les gens du Nord mauritanien n’ont jamais été proches de l’Algerie et sont les ennemis héréditaires des tribus composant le polisario !! C’est quoi cette lamentable dichotomie des réalités ?? En plus mr Messoud a dit autre chose dont la portée est du ressort de la politique intérieure du pays ! Autrement dit des subtilités politiques du jeu politique des fils d’un pays qui se mesurent dans un jeu loyal et légal pour mettre sur pied le meilleur mécanisme pour la construction d’une nation ! Et une dictature qui écrase ses fils pour le moindre ouf !!!