08-09-2021 23:17 - Africa CEO Forum : la Mauritanie et les femmes à l’honneur à l’édition spéciale de septembre 2021

Africa CEO Forum : la Mauritanie et les femmes à l’honneur à l’édition spéciale de septembre 2021

Jeune Afrique - L’industrie africaine à l’ère du Covid, investir en Mauritanie, le secteur privé face au changement climatique… Cette année, l’édition spéciale digitale de ce grand rendez-vous international se déroulera du 28 au 30 septembre. Demandez le programme !

La crise du Covid-19 a entraîné dans son sillage de nombreux bouleversements. Réorganisation des chaînes de valeur, lutte contre le changement climatique, développement de la digitalisation… Ainsi, les participants de l’Africa CEO Forum Digital Edition se réuniront autour d’un thème de réflexion des plus actuels « Le monde qui vient ».

Du 28 au 30 septembre, une vingtaine de sessions réunissant plus d’une cinquantaine d’intervenants se succéderont afin de repenser les économies du continent et son secteur privé.

Chaque jour, un échange aura lieu avec un entrepreneur africain : parmi lesquels l’entrepreneur nigérian Tony Elumelu au sujet de la relance du secteur privé après la crise du Covid-19 et à l’accès aux vaccins ; son compatriote Abdul Samad Rabiu, le PDG de BUA Group sur les perspectives de croissance pour les entreprises africaines, ainsi que Tewolde GebreMariam, PDG d’Ethiopian Airlines.

La Mauritanie et les femmes à l’honneur

La session « Invest In » se consacrera, elle, à la Mauritanie. Plusieurs responsables dont – le Premier ministre mauritanien Mohamed Ould Bilal Messoud, Aliou Maiga, Ousmane Mamoudou Kane (ministre des Affaires économiques), Aïssata Lam, directrice générale de l’agence de promotion des investissements mauritaniens, et Leila Bouamatou, directrice générale de la Générale de banque de Mauritanie – présenteront les stratégie de développement aux investisseurs.

À cela s’ajoutent les deux initiatives lancées par l’ACF : Women Working for Change et Family Business. L’initiative Women Working for Change vise à accroître la représentation des femmes aux postes de direction sur le continent. Ainsi, cinq dirigeantes échangeront autour de la question de l’investissement privé dans les secteurs sociaux (santé et éducation). L’événement Family Business, ayant pour objectif d’accompagner la transformation des entreprises familiales africaines, se penchera sur la question des nouvelles générations et de la relève.

Enfin, trois thématiques seront abordées sous la forme de panels, en présence d’experts. Il conviendra ainsi de se pencher sur la stratégie africaine à l’heure des nouvelles guerres commerciales. Puis, un panel sur l’avenir des secteurs émetteurs de gaz à effet de serre dans le cadre du changement climatique se tiendra. Enfin, un panel consacré à la politique industrielle dans l’ère post-Covid aura lieu afin d’échanger sur les avantages de la réorganisation des chaînes de valeurs.

Rendez-vous annuel incontournable

Cette année, l’Africa CEO Forum se tiendra sur une plateforme exceptionnellement virtuelle. La version digitale permettra à un plus large public d’assister aux conférences via une plateforme dédiée. Il ne s’agit toutefois pas d’un coup d’essai pour Jeune Afrique Media Group, qui avait déjà organisé en mars 2021 une première édition digitale de l’Africa Financial Industry Summit, rassemblant plus de 500 décideurs.

Fondé en 2012, l’Africa CEO Forum réunit chaque année décideurs des plus grandes entreprises africaines, investisseurs internationaux, dirigeants de multinationales, chefs d’État, ministres et représentants des principales institutions financières actives sur le continent.

Lieu de rencontres de haut niveau, de partage d’expériences et de décryptage des tendances affectant le monde des affaires, l’Africa CEO Forum s’attache à proposer des solutions concrètes et innovantes pour faire avancer le continent et ses entreprises.

Retrouvez le programme intégral sur le lien suivant :

https://www.theafricaceoforum.com/acf-digital/fr/programme/2021-09-30/#prog

Par Jeune Afrique





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 2
Lus : 3972

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • maham68 (H) 15/09/2021 14:57 X

    Je me demande ce qu'est venu chercher Mr Kane dans cette galère où il n'y a aucune reconnaissance.

  • mystere1 (F) 09/09/2021 11:21 X

    Bravo les ladies mauritaniennes, un grand honneur pour la femme mauritanienne, au moins, dans son histoire, bonne continuation et succès.