19-09-2021 12:00 - 56 milliards d'Ouguiya (MRO) en 8 mois : Aziz avait-il fait pire ?

56 milliards d'Ouguiya (MRO) en 8 mois : Aziz avait-il fait pire ?

Le Calame - A en croire nos confrères d’Al Akhbar, dans leur livraison du 15 septembre, le gouvernement mauritanien a octroyé 66 marchés de gré à gré au cours de 8 mois de 2021, pour une enveloppe de 56 milliards d'Ouguiya (anciennes).

C’est vachement énorme en si peu de temps. La question que l’on se pose pour un gouvernement qui prêche la bonne gouvernance et la lutte contre la gabegie est de savoir si l’ancien président Ould Abdel Aziz, accusé de détournements de deniers publics et placé en détention préventive depuis juin dernier, avait franchi cette barre.

Il est vrai que sous son magistère, des dépassements ont été constatés, mais au rythme où vont les choses, il y a de quoi s’inquiéter parce que c’est énorme mais surtout préoccupant dans la mesure où cette cagnotte est attribuée à travers des marchés de gré à gré, une pratique réputée douteuse parce que permettant aux parties de se sucrer à travers de juteuses commissions.

Autre inquiétude, on ne voit pas en tout jusqu’ici des réalisations engagées ou effectuées par des bénéficiaires et les prestataires. Ould Ghazwani est-il au courant de ces attributions ? Si oui, que compte-t-il faire pour arrêter ces hémorragies ? Accusé d’avoir été un grand budgétivore, Ould Abdel Aziz pouvait se targuer d’avoir réalisé des goudrons même s’ils sont le plus souvent de mauvaise qualité, et autres infrastructures.

Ce genre de dépenses doivent être limités au strict minimum parce qu’elles peuvent constituer des occasions de dilapidation de deniers publics, en cette période de rareté des ressources due à la pandémie de la COVID 19. Elles peuvent également jeter le doute sur les milliards mobilisés dans le cadre justement de cette pandémie (plan de riposte et programme de relance).

Il est inacceptable, pendant que des couches démunies tirent le diable par la queue et que les prix des produits vitaux flambent presque chaque jour, que des responsables hauts placés se sucrent sur leur dos à travers des marchés de gré à gré, douteux.

Il est difficile de croire que ces marchés sont cédés sans retour. La bonne gouvernance ou la lutte contre la gabegie qu’on nous rabâche par le respect des procédures de passation des marchés avec des structures régulières sont en train de prendre un sérieux coup, au moment où les rapports de la Cour des Comptes continuent à dormir dans les tiroirs.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 5047

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Salem Vall (H) 23/09/2021 20:26 X

    Est-ce que vous pouvez publier les noms de ceux qui ont bénéficié directement (en général des prête-noms) et indirectement

  • hayerim (H) 21/09/2021 10:25 X

    On n'est pas encore sorti de l'auberge, apparemment! C'est normal quand on prend les mêmes....on recommence; forcément!

  • hamaodo (H) 19/09/2021 12:34 X

    c'est la course aux ougyiuas monnaie de singe,wweyllak yeul warani,la seyba,la razzia en pure forme,ce peuple cette populace est endormie pendant qu'une trentaine de misérables pillent a ciel ouvert.