20-09-2021 16:50 - Produits de base : Ghazouani annonce la création d’un outil de régulation et de stabilisation des prix

Produits de base : Ghazouani annonce la création d’un outil de régulation et de stabilisation des prix

Le président mauritanien, Mohamed ould Cheikh Ghazouani, a présidé, lundi 20 septembre, une cérémonie consacrée aux Etats-généraux du secteur du Bâtiment et des Travaux publics (BTP).

Au cours d'un discours, il a annoncé la création d’un mécanisme national d'importation des marchandises et produits de base, et de les fournir au citoyen à des prix abordables, loin de la spéculation, pour être un outil de régulation et un facteur de stabilisation pour le marché de ces matériaux.

« Nous avons également ordonné à l'agence Taazour de fournir des marchandises dans les quantités requises dans tous les magasins subventionnés, et avons instruis le gouvernement à préserver le pouvoir d'achat des citoyens les plus pauvres, quel qu'en soit le coût », a déclaré le chef de l'État mauritanien.

Le président Ghazouani a rappelé que les différentes politiques publiques sont orientées vers l’amélioration des conditions de vie des citoyens et le renforcement de leur résilience face aux différentes crises.

« Cet objectif est non négociable », a résumé Ghazouani.

Par Babacar BAYE NDIAYE, pour Cridem

Avec AMI

----



Commentaires : 2
Lus : 1929

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Belle Plume (H) 21/09/2021 10:11 X

    LES MÉCANISMES DANS CE PAYS SE TRANSFORMENT TOUJOURS EN "MÉCANIQUES" AU SERVICE DE LAUDATEURS. AUCUN EFFET À ESPÉRER QUANT À L'IMPACT SUR LES PAUVRES ET REVENUS MODESTES.

  • Bertrand (H) 20/09/2021 17:00 X

    Les solutions ne resident pas dans la création des textes, commission et mécanismes. Les solutions ou la solution réside dans l'application de tout cet arsenal que le plus petit gradé, le plus petit corrupteur ou le plus lointain parent de quelqu'un peut neutraliser. Je suis a Nouadhibou depuis plus d'un mis en plein centre ville pas de connexion internet chinguitel, cest a dire zéro connexion internet et faible réseau de téléphonie.Tout les opérateurs mangent notre argent et notre temps, mais corrupteurs de corrompus ils restent intouchables. Il en est de même dans tous les secteurs d'activité y compris la celui de la Justice.