21-09-2021 10:28 - Mauritanie : réduction des prix des principaux produits de consommation

Mauritanie : réduction des prix des principaux produits de consommation

Sahara Médias - Le gouvernement mauritanien a annoncé mercredi de nouvelles mesures destinées à fixer les prix de certains produits de première nécessité de 10% par rapport aux prix initiaux.

Lors de la conférence de presse des membres du gouvernement le ministre des pêches et de l’économie maritime, ministre du commerce par intérim, Dy O. Zeine, a dit que ces mesures représentent une baisse importante des prix et qu’elles seront applicables dès jeudi, sur l’ensemble du territoire national.

Le ministre a ajouté que la différence des prix à Nouakchott et à l’intérieur du pays va se limiter au prix du transport qui sera extrêmement limité.

Ould Zeine a ajouté que le gouvernement a chargé une commission de suivre les prix, demandant aux citoyens de contribuer à cette opération en informant les autorités chaque fois qu’ils constatent des spéculations sur les prix.

Ci-dessous les anciens et les nouveaux prix des produits concerné :

Sucre : 260 le kg au lieu de 300, soit une réduction de 2000 MRO sur le sac

Blé : baisse de 500 MRO ce qui ramène le prix du KG à 145 MRO au lieu de 155

Riz importé 1ère catégorie : réduction de 2000MRO sur le sac ce qui ramène le kg à 360 MRO au lieu de 400 MRO

Riz importé 2ème catégorie réduction de 1500 MRO sur le sac, soit 320 MRO le kg au lieu de 350.

Riz local 1ère catégorie réduction de 2500 MRO sur le sac soit 300 MRO au lieu de 350 MRO

Riz local 2ème catégorie réduction de 2250 MRO le sac soit 275 MRO le kg au lieu de 320 MRO

Huile le bidon de 10 passe de 800 MRO à 660 MRO

les 3 catégories de lait en poudre :

1100 MRO le kg au lieu de 1600 MRO

800 MRO le kg au lieu de 1400

700 MRO le kg au lieu de 1200 MRO

poulet importé (cuisses) 700 MRO le kg au lieu de 800 MRO

poulet entier importé 900 MRO le kg au lieu de 1100 MRO

La viande rouge : le kg de la viande de caprins 2200 MRO au lieu de 3000 MRO

La viande de bœuf et de chameau : 1700 MRO au lieu de 1900 MRO.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1636

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • patriote1978 (H) 21/09/2021 18:28 X

    C 'est un bluff . Personne n'a jamais vu les prix descendre à leur juste valeur depuis 1978 à nos jours .Et pour cause ? La mesure est prise c'est vrai et on assistera à une réduction des prix pendant quelques semaines( à une valeur déjà très élevée d'ailleurs par rapport à ce qu'ils devraient être ) Puis Progressivement les prix vont remonter à leur valeurs initiales exorbitantes . Nos autorités nous ont habitué à ce YO YO des prix. Personne ne s'attend à ce que nos pouvoirs d'achat s’améliorent. Déjà les prix on "avalé" toutes les augmentations de salaire !!!