21-09-2021 14:55 - La France : « nous resterons dans la région du Sahel malgré le redéploiement de nos forces »

La France : « nous resterons dans la région du Sahel malgré le redéploiement de nos forces »

Sahara Médias - La ministre française des armées Florence Parly a réaffirmé lundi que la France maintiendra sa présence militaire au Mali pour lutter contre les mouvements terroristes malgré la restructuration en cours pour le redéploiement militaire français dans la région du Sahel africain.

Dans le cadre de cette restructuration la France envisage de réduire sa présence en axant ses efforts sur le soutien des armées locales et effectuer des frappes limitées contre des chefs de groupes armés et leurs cadres.

A l’issue d’une rencontre avec son homologue malien Sadio Camara à Bamako, la ministre française a rappelé qu’il y a 8 ans la France avait pris la décision de se tenir de façon continue aux côtés du Mali dans toutes les situations.

« Il est temps a ajouté la ministre que nous changions notre mécanisme » allusion à la décision d’évacuer les bases de Kidal, Tessalit et Tombouctou dans le nord Mali et à axer les opérations sur les frontières avec le Burkina Faso et le Niger.

La ministre française a insisté sur la nécessité que la France poursuive son soutien aux forces maliennes et les forces internationales grâce à ses capacités aériennes, ajoutant que Paris est conscient que la situation sécuritaire demeure précaire.

Selon l’état-major des armées françaises cette force qui compte actuellement 5300 soldats sera réduite à 2500 où 3000 à l’horizon 2023.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 571

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)