25-09-2021 00:00 - Autonomisation de la femme: l'ADPDH forme 120 femmes au Brakna [Photoreportage]

Autonomisation de la femme: l'ADPDH forme 120 femmes au Brakna [Photoreportage]

Le Rénovateur Quotidien - Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de promotion de l'autonomisation des jeunes femmes à travers le dialogue citoyen dans les collectivités locales du Brakna ALEG BOUHDIDA, l’association du développement et de la promotion des droits de l’homme (ADPDH) avec l’appui du programme El FAJR et l’ambassade de France en Mauritanie a déployé un vaste programme de renforcement des capacités de la société civile dans la wilaya du Brakna.

Cette action vise l’implication des jeunes filles dans les questions de gouvernance locale du dialogue citoyen ainsi que celles de leadership et l’autonomisation de la femme entre autres sujets.

Dans ce cadre il s’agit de doter l’ensemble des parties prenantes des outils et savoir-faire en vue de contribuer à l’harmonisation des méthodes et pratiques dans les domaines prioritaires pour assurer un développement intégré d’une gouvernance multidimensionnelle propice à l’émergence d’acteurs locaux capable d’être une locomotive du développement.

Les interventions de l’ADPDH ont porté sur des activités préalables de sensibilisation et de mobilisation des cibles en concertation avec les autorités administratives et municipales en vue de partager les lignes directrices du projet.

Ensuite un diagnostic participatif a été lancé dans toutes les localités de la commune en vue de répertorier toutes les dynamiques locales permettant ainsi d’établir Mapping(identification des bénéficiaires) dans 16 quartiers de la commune d’Aleg et pareillement à Bouhdida. Ces interventions se sont poursuivies par la mise en place de 4 groupes d’autonomisation de jeunes femmes réparties à part égale dans les deux communes ciblées.

A l’issue de ce travail, l’ADPDH a organisé durant 10 jours deux Ateliers de formation 5 jours à Aleg et 5 jours à Bouhdida au profit de 120 femmes coachées et la mise en place d'un groupe de relais d'autonomisation de 32 femmes parmi les 120 participantes réparties en deux groupes de 60 pour des raisons de Covid 19 imposant le respect des mesures barrière et portant sur les thèmes suivants : L’institution communale (rôle fonctionnement compétence, organisation et ressources).

La démocratie participative, le dialogue citoyen, le genre, le leadership féminin et l’autonomisation ; la planification locale sensible au genre. Les participantes ont durant suivi durant 10 jours des modules de formation dispensée par un spécialiste en genre Docteur Chemkhou Eleyou.

A Aleg, dans les locaux de la mairie et à Bouhdida sous la Khaima (un format culturellement adapté), les bénéficiaires ont été initiées à l’instrument du dialogue social , où la prise de parole entre acteurs était une occasion de poser des questions sur le fonctionnement des municipalités, les ressources, les budgets… il s’est agi aussi d’aider les bénéficiaires à maitriser les outils de planification communale contribuant ainsi à combler le déficit lié à la non prise en compte de l’aspect genre par les communes.

D’autres sujets importants ont été abordés pour doter les participantes des outils clés pour renforcer leurs compétences et faire de la femme la cheville ouvrière du développement local. En marge des ateliers des conventions ont été signées entre l’ADPDH et les maires de deux communes d'Aleg et Bouhdida en présence de Ba Oumar coordinateur de ADPDH au Brakna.

L’ADPDH remercie les autorités locales les maires et conseillers des deux communes et le député d'Aleg pour leur bienveillance dans la réussite des activités.

---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 972

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)