12-10-2021 15:51 - « La contribution du secteur de l’industrie au PIB est encore faible », selon la ministre du commerce et de l’industrie

« La contribution du secteur de l’industrie au PIB est encore faible », selon la ministre du commerce et de l’industrie

Sahara Médias - La ministre du commerce, de l’industrie, de l’artisanat et du tourisme, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass a déclaré que la contribution du secteur de l’industrie en Mauritanie au produit intérieur brut (PIB) reste en deçà des aspirations et ne créé pas suffisamment d’emplois à cause d’un certain nombre de divers facteurs qui se chevauchent.

La ministre qui s’exprimait lors de l’ouverture de la journée de concertation autour de la stratégie industrielle a cité parmi ces handicaps le coût élevé des matières premières, la faiblesse de la main d’œuvre spécialisée, et la réticence de nombreux hommes d’affaires à investir dans l’industrialisation.

Naha mint Hamdi O. Mouknass a encore dit que la pandémie du coronavirus a contribué à une prise de conscience quant à l’importance de l’existence d’un tissu industriel capable de satisfaire les besoins essentiels du pays lors des crises car le développement de l’industrie nationale est un facteur d’indépendance et de souveraineté.

Pour sa part le représentant de l’organisation des nations unies pour le développement industriel a renouvelé la disponibilité de son organisation à coopérer et échanger les expériences avec la Mauritanie, ajoutant que l’étude menée par l’organisation onusienne a prouvé que chaque fois que l’industrie se développait dans un pays la pauvreté y baissait, réaffirmant l’importance de l’industrie et son rôle dans la lutte contre la pauvreté.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 889

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • maham68 (H) 12/10/2021 18:09 X

    Un pur euphémisme, elle est nulle la part de l'industrie

  • hamaodo (H) 12/10/2021 16:03 X

    mais ou est industries en Mauritanie? a part les ciments ;le reste c'est boutiques du coin,ce ministre vient de la planète mars ou quoi?