18-11-2021 14:56 - Mauritanie : Samba Thiam quitte la concertation nationale sur la réforme du système éducatif à Nouakchott

Mauritanie : Samba Thiam quitte la concertation nationale sur la réforme du système éducatif à Nouakchott

Kassataya - La première journée de la concertation nationale sur la réforme de l’éducation nationale à Nouakchott révèle le début de tous ses secrets.

Un public éclaté dans des ateliers multiples traitant du même thème, des interventions limitées à 2 ou 3 mn, un échantillon du public de toutes catégories, venu de tous horizons. Autant de couacs relevés par le président des FPC qui vient de suspendre sa participation.

Cette colère du président des FPC invité aux Assises nationales sur la réforme du système éducatif et pourtant son parti n’est pas reconnu officiellement jusqu’ici, est partagé par les observateurs d’autant plus que la question des langues nationales qui tient à cœur le leader négro-mauritanien, ne figure pas sur les sujets de débat qui sont tous libellés en arabe sans la moindre traduction.

Il s’agit d’un blocage communicationnel voulu par les organisateurs en tête le ministère de l’éducation nationale, qui s’inscrit dans le cadre d’une exclusion des non arabes.

Autrement dit, le régime de Ould Ghazouani semble ne pas tenir compte des échecs des 5 précédentes réformes en mettant en première ligne son idéologie linguistique arabe au détriment de la diversité culturelle.

C’est une première journée décevante qui augure ce que les observateurs pointent comme une concertation nationale pipée. Le coup d’envoi des assises nationales par Ould Ghazouani est significatif. Il est venu parachever l’arabisation en Mauritanie.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2548

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • mystere1 (F) 22/11/2021 10:28 X

    C'est regrettable, ces partis politiques ne seront jamais en accord d'entente, et samba, a parfaitement, raison, de se retirer de cette comédie, soit disant, dialogue, concertation, le problème est que, le citoyen(ne) mauritanien(ne), de manière naturelle, en général, n'est pas sérieux, et sincère, dans ce qu'il veut, dit, et fait, rare sont ceux et celles qui sont honnêtes, sincères, et vrais dans ce qu'ils pensent, disent et font, contrairement aux autres, qui jouent aux faire semblant, d'une fausse diplomatie, déguisée en vrai, alors qu'en réalité, c'est du faux ! bravo, thiam, a bien fait de sortir ! car ils, ne trouveront pas en accord, ce qu'ils veulent, et cherchent, tout simplement, les mentalités, sont différents, les vocations, et buts, sont différents, donc, l'entente entre les partis politiques de l'opposition, et celle de l'état, ne seront jamais en harmonie, dans ce pays, tant que l'unité de l'esprit, la cohésion sociale sincère, les voeux sains, ne seront pas en adéquation, avec tout le peuple, tant que les intérêts personnels sont privilégiés, rien n'ira.

  • MAROU2015 (H) 19/11/2021 12:25 X

    Ce que le Pdt Moktar n'a pas fait pour l'arabe personne d'autre ne pourra le faire. Il a bie Voulu faire ce qu'on est en train de faire mais il a vite compris que ce n'est pas dans l'interet du pays ni dans celui de son unite. Personne n'est plus mauritanien que lui.

  • Terrier (H) 19/11/2021 00:19 X

    Samba Thiam veut le slovaque ou le mandarin à la place de l’arabe ! Point trait ...

  • laagnal (H) 18/11/2021 17:52 X

    Mr Samba Thiam vous avez parfaitement raison de vous retirer de cette farce de mauvais gout. en tout cas ce pays, la Mauritanie a tous les temps humilier ces citoyens de seconde zone qui ne sont autres que les noirs. C’est frustrant et humiliant ce que tu nous fait subir chère patrie. En tout cas je préfère mille fois la mort que ces humiliations sans fin. Mon père l'a subit, je l'ai subit, mon fils le subit et mon petit fils le subira si rien n'est fait. Alors mes confrères arabes dénoncer cela avant qu'il ne soit trop tard.

  • hamaodo (H) 18/11/2021 16:14 X

    tout est ecrit en arabe et pas la moindre traduction en français? C ESTE TEES CLAIR;messaoud a parfaitement raison.