24-11-2021 22:29 - Sénégal : le président veut rétablir le poste de premier ministre

Sénégal : le président veut rétablir le poste de premier ministre

Le Figaro - Le président sénégalais Macky Sall se prépare à rétablir le poste de premier ministre qu'il avait fait supprimer à la surprise générale et malgré les protestations après son élection à un deuxième mandat en 2019, a appris l'AFP mercredi de sources gouvernementales.

Le Conseil des ministres a indiqué dans un communiqué avoir adopté un projet de révision de la Constitution visant à rétablir le poste.

Cette révision réintroduira la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale, supprimée en même temps que le poste de Premier ministre en 2019, et restituera le pouvoir présidentiel de dissoudre l'Assemblée nationale, a indiqué le Conseil des ministres.

Le texte sera soumis suivant une procédure d'urgence à partir du 30 novembre à l'Assemblée, où le président dispose de la majorité, a dit à l'AFP un responsable gouvernemental sous le couvert de l'anonymat. Le projet est introduit dans un contexte politique et social délicat.

Le président a été confronté en mars à des émeutes qui ont fait au moins une douzaine de morts. Les conditions de crise économique qui ont contribué à cette contestation inédite depuis des années ne se sont guère améliorées entre-temps malgré l'éloignement de la pandémie de Covid-19.

Des tensions sont réapparues récemment à l'approche des élections locales de janvier 2022. Celles-ci doivent être suivies de législatives. Les spéculations vont bon train sur la candidature de Macky Sall à un troisième mandat en 2024.

Les détracteurs de Macky Sall et des analystes politiques lui reprochent un exercice solitaire, sinon autoritaire du pouvoir qui aurait nourri l'exaspération en mars.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 853

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • angenoir (H) 25/11/2021 00:42 X

    Il ne sait pas ce qu'il veut.