25-11-2021 08:00 - Kane Ousmane au Choiseul Africa Business Forum : les investisseurs privés sont les bienvenus en Mauritanie

Kane Ousmane au Choiseul Africa Business Forum : les investisseurs privés sont les bienvenus en Mauritanie

AMI - M. Kane Mamoudou Ousmane, ministre des affaires économiques et de la promotion des secteur productifs prend part aujourd’hui et demain aux travaux de la plateforme consacrée au développement des opportunités d’affaires en Afrique et avec l’Afrique, ainsi qu’au partage d’expériences et au décryptage des tendances à l’œuvre dans le monde des affaires du continent.

Un forum où la communauté des affaires et les hauts dirigeants internationaux rencontrent l’Afrique en mouvement. Il s'agit du Choiseul Africa Business Forum.

A cette occasion, le ministre a prononcé un discours dans lequel il a déclaré que "SEM Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani aurait voulu être là, avec vous pour parler des réformes qu’il conduit actuellement en Mauritanie, et vous inviter à venir prendre part à la dynamique de l’investissement privé qui y est en marche.

Depuis la transition démocratique exemplaire de 2019, par les concertations, par l’écoute et dans la transparence, un ensemble de réformes sont menées et des mesures sont prises pour approfondir la démocratie mauritanienne, consolider la cohésion sociale et jeter les bases d’un développement durable et inclusif".

Voici le texte intégral de ce discours :

« Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres

Distingués participants ;

Mesdames et Messieurs

Je suis très heureux d’être, parmi vous, ici, aujourd’hui

D’abord parce que. J’ai découvert la France et l'Europe à partir de cette grande et belle région qu'est la Provence-Alpes Côte d’Azur. C’est la que j’ai fait mes premières années d’études supérieures.

Je suis surtout heureux de transmettre aux organisateurs de cette belle rencontre les salutations et la reconnaissance du peuple mauritanien pour l’honneur qui lui est fait par le Choiseul Africa Business Forum, pour son Edition 2021.

SEM Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani aurait voulu être là, avec vous pour parler des réformes qu’il conduit actuellement en Mauritanie, et vous inviter à venir prendre part à la dynamique de l’investissement privé qui y est en marche. Depuis la transition démocratique exemplaire de 2019, par les concertations, par l’écoute et dans la transparence, un ensemble de réformes sont menées et des mesures sont prises pour approfondir la démocratie mauritanienne, consolider la cohésion sociale et jeter les bases d’un développement durable et inclusif.

C’est ainsi que, le samedi 20 novembre dernier, nous avons, dans un très large consensus, formulé une réforme particulièrement ambitieuse du système éducatif national, De même, dans quelques semaines, et sera autour des autres grandes questions de la vie nationale que les mauritaniens discuteront, entre eux, dans la sérénité. Pour consolider la démocratie mauritanienne et promouvoir la culture de la tolérance et de la citoyenneté.

Notre pays, situé à cheval entre le Maghreb Arabe et l’ensemble ouest africain, aux abords de 1'Océan atlantique, offre une position géographique unique pour des relations d'échanges entre le monde arabe, L’Afrique, L’Europe et l'Amérique. Ce rôle a été joué à merveille. pendant la période précoloniale, par les empires et émirats qui se partageaient ce vaste territoire d’un million et trente mille kilomètres carrés, Terre d’échanges donc, mais aussi Terre de culture, d'hospitalité et d'opportunités telle est la vocation naturelle de la Mauritanie.

Notre pays a conclu, en mars dernier et avec succès, un programme de réforme avec le Fonds Monétaire International.

Un autre programme est en cours d’élaboration et de négociations avec cette institution de Bretton Woods. Longtemps menacée par une dette extérieure effroyable, le pays aborde désormais les lendemains avec confiance. C’est donc le moment de l'ouverture au secteur privé international, aux grands partenariats entre opérateurs privées, et entre public et privé, C’est aussi le moment, pour nous d’être (choiseul, pour dire à tous les investisseurs ici présents combien, ils sont les bienvenus en Mauritanie.

Longtemps essentiellement basée sur l’extraction minière et la pêche industrielle, l’économie nationale se doit de se diversifier.

Le potentiel agricole se déverrouille et s’ouvre à l’investissement privé, mettant ainsi sur le marché plus de 10000 hectares de terres fertiles facilement irrigable ; l’élevage, très longtemps la première richesse du pays avec plus de 20 millions de têtes de bétail, se modernise avec des grandes opportunités de captation de la chaine de valeur. Comme pour être l’une des côtes les plus poissonneuses du monde, la Mauritanie donne aux investisseurs la possibilité de participer à la politique de transformation locale des produits de la mer.

Le potentiel mauritanien en énergie renouvelable reste encore à mettre en valeur. Avec son potentiel solaire et éolien, notre pays dispose d’immenses atouts qui lui permettront de contribuer à la transition internationale vers une économie sans carbone. Le potentiel minier l’industrie manufacturière, le tourisme et l’artisanat sont autant de secteurs économiques ouverts à l’investissement privé.

Les partenariats public-privé sont un autre domaine qui mérite votre intérêt.

2021 devrait avoir plusieurs projets importants d’infrastructures arrivés à maturité. Nous avons fait de la promotion de l’investissement, de l’amélioration du climat des affaires et de la normalisation du dialogue public-privé une de nos priorités.

Le Gouvernement mauritanien offre son appui et son accompagnement à tous ceux qui voudront ainsi appréhender les modalités de leur mise en valeur.

Au-delà de ses ressources et de ses opportunités, la Mauritanie compte d’abord sur ses ressources humaines, sa jeunesse, en particulier, cette jeunesse, dans toute son effervescence et son excellence que l’esprit Choiseul traduit et promeut très bien, d’ailleurs, est notre premier capital. Nos pays doivent prendre conscience pleinement de l’importance de cette jeunesse filon inépuisable d’énergie, de créativité et carte maitresse pour un repositionnement de l’Afrique comme continent du présent et de l’avenir.

Une plus grande attention doit être faite à son entreprenariat avec ses dispositifs adaptés à ses problèmes, en particulier ses besoins en capital, et notamment des ressources financières longues, des fonds de garanties adaptés aux financements sollicités. La Mauritanie y travaille. Le gouvernement a adopté en juillet, dernier, un dispositif national visant à mieux accompagner nos jeunes pousses et entrepreneurs.

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres

Distingués participants ;

Mesdames et Messieurs

Nous comptons dans notre tissu économique d’importantes entreprises françaises qui nous ont fait bénéficier de leurs investissements, mais aussi de leur savoir-faire et de leur précieuse expérience ; nous les remercions vivement pour leur fructueuse coopération ; nous sommes ici pour en inviter d’autres à venir découvrir ce que notre pays a à offrir. Parce que les relations d’amitié entre la France et la Mauritanie sont anciennes et solides. Nous sommes d’avis que la meilleure manière de les renforcer et de les pérenniser et de développer l’investissement privé.

La Mauritanie est un carrefour, une nouvelle « frontière de l’investissement » que nous vous aideront à franchir, dans l’hospitalité mauritanienne.

Merci pour votre attention »





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1292

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)