28-11-2021 11:11 - Mauritanie : Ould Ghazouani interpellé par l’Organisation internationale de gouvernance

Mauritanie : Ould Ghazouani interpellé par l’Organisation internationale de gouvernance

Kassataya - La Mauritanie vient d’être recalée en matière de gouvernance en se hissant au troisième rang des pires élèves après Haïti et la RDC. C’est le pire classement mondial publié par l’ONG international Basel de gouvernance sur les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

C’est le régime de Ould Ghazouani qui vient d’être interpellé par une organisation internationale indépendante. Mais c’est en grande partie l’ex-président Ould Aziz qui est visé. Accusé de corruption et de blanchiment d’argent, l’ancien président mauritanien est aujourd’hui entre les mains de la justice en détention préventive en attendant un procès.

L’ancien chef de l’Etat aurait réussi à négocier avec la nébuleuse Al Qaeda avec laquelle il aurait signé un accord de non-agression moyennant des millions de dollars par mois.

Durant ses deux mandats, la Mauritanie est ciblée par Interpol pour des affaires de drogue et d’autres trafics illicites.

Ce classement mondial sur la gouvernance publié cette année est un avertissement au président mauritanien élu depuis 2019 et appelé maintenant à accélérer le travail dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 5106

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • yawonni (H) 28/11/2021 13:22 X

    Ce qui explique véritablement la sortie lors de son discours du samedi du bâton sur la corruption.

  • hamaodo (H) 28/11/2021 13:17 X

    oui DIX de gouvernance d'un délinquant notoire qui avait ce bled en coupes réglées;vols blanchiment drogues avec le cartel bissau guineen et même colombien;un pays minable cette Mauritanie ,un ramassis de paysans et de **** arriérés et vivants au moyen age mentalement

  • Autopsie (H) 28/11/2021 12:41 X

    Mr Kane, tout le monde se poser la question de savoir, pourquoi la Mauritanie est l’abri des attaques du djihadisme, alors que le conflit est à nos portes, comme au Mali et au Sahara, l’ancien président Aziz avait effectivement signé un pacte de non agression avec les terroristes contre le fait de ne pas attaquer la Mauritanie, sous toutes ses formes, ce contrat respecté au départ par Ghazouani coûte cher aux contribuables mauritaniens, Aziz avait la possibilité de faire du trafic de drogue dans le Sahara en contrepartie de ce montant mensuel, l’Organisation internationale de gouvernance est au courant de ce contrat depuis très longtemps, parce que dénoncer par les américains et les Européens qui soutiennent l’opération du Barkane, la seule solution serait pour la Mauritanie d’affronter les djihadistes avec son armée et ses forces de défenses, pour ne plus avoir à respecter ce contrat, la question qui se pose est de savoir est ce que nous avons une armé déterminée à affronter les terroristes ou bien ils doivent vidés notre budget et taxé plus les contribuables pour respecter ce contrat avec le diable, qui n’est pas prêt à abdiquer. On verra ce que nos chefs déciderons au plus vite de la situation qui est préoccupante aujourd’hui et risque d’être pire demain.

  • Autopsie (H) 28/11/2021 12:33 X

    Mr Kane, dans cette deuxième partie de mes commentaires, je voulais donné un aperçu de notre armé que l’on croit au point de résister face aux attaques terroristes qui se préparent dans les jours, mois à venir, je suis très et trop sceptique de ce que nos valeurs militaires pensent de la défense Nationale, pour certains et ils sont les plus nombreux, l’armé est une garantie de la tribu d’être aux commandes un jour, d’autres pensent que mourir n’est pas fait pour eux, fils de généraux, de Colonels, de commandants et autres, ils ont fait l’armé pour monter aux échelons du commandement sans tirer une cartouche ou faire face à l’ennemi décider à en découdre avec ceux qui ne veulent pas payer la rançon. Nos militaires sont habitués aux bureaux en plus de la climatisation loin des bruits de bottes et de cartouches fumantes ou traçantes, ils ont fait l’armé pour accéder au pouvoir militaire, comme cela se passe depuis 1978, ont ils raisons ou doivent ils se débarrasser des facilités et affronter la réalité du terrain.

  • Autopsie (H) 28/11/2021 12:31 X

    Pour rappelle, Mr Kane, ceux qui avaient défendus la Mauritanie durant la guerre du Sahara de 75 à 78 ne sont plus de ce monde, si on se rappelle bien comme il est d’actualité chaque année à la veille du 28 Novembre, les massacres sans raison des hommes qui avaient tout fait pour sauver ce pays, aujourd’hui rare sont ceux qui pensent mettre leurs enfants dans l’armée et dans les corps en général, les noirs auront la chance d’être défendu sans boucher de chez eux, c’est au tour des autres qui se sont constitués en armé de tribu, de famille et de région pour prendre les choses au sérieux, Dieu est le seul arbitre de la situation d’hier, d’aujourd’hui et de demain, il ne se trompe jamais et gare a ceux qui ont tord et qui persistent.

  • nedo (H) 28/11/2021 11:50 X

    *URGENT BABABÉ.*28 novembre 2021. La police de Bababé est en train de torturer sévèrement des jeunes de Bababé dans les locaux de commissariat de Bababé. ET D'AUTRES JEUNES LA LISTE EST LONGUE