29-12-2021 07:01 - Lancement des activités du Conseil National du Dialogue Social

Lancement des activités du Conseil National du Dialogue Social

Le Calame - Le Conseil National du Dialogue Social (CNDS) a tenu, le 21 décembre, sa première réunion dite de prise de contact entre ses membres (21 au total), deux mois après leur désignation.

Au cours de ce conclave, il a été procédé à la mise en place d’un organigramme. Occasion a été mise à profit par le secrétaire général du ministère de la Fonction publique et du Travail pour procéder à l’installation des 21 membres du CNDS dans leurs nouvelles fonctions.

Lundi 27 décembre, le président du Conseil national du Dialogue, M. Sow Moussa Demba dit Tschombé, a rappelé, lors de l’ouverture de l’atelier sur le lancement du processus de détermination de la représentativité des organisations professionnelles en Mauritanie, aux représentants des organisations patronales et des centrales syndicales et de ceux ayant mandat de représenter les travailleurs, "leurs responsabilités pour la promotion du dialogue social et contribuer à la recherche des solutions appropriées au monde du travail qui tiennent compte la situation nationale et du niveau du développement du pays".

Chargé de promouvoir le dialogue social et de la prévention des conflits, le Conseil National du Dialogue Social a été institué, lors du conseil des ministres du 2 décembre 2020.

Le CNDS est présidé par "une personnalité indépendante ayant une expertise technique et une expérience professionnelle avérée en matière de dialogue social, de relations professionnelles et une parfaite maîtrise des enjeux et défis liés au marché du travail et de ses acteurs", en l’occurrence Sow Moussa Demba dit Tschombé, ancien syndicaliste et ancien maire de Kaédi. Durant sa mandature, le CNDS va s’atteler à "la gestion et à l’organisation du dialogue social concernant les questions de nature socio-économique pouvant intéresser ou impliquer les acteurs du Marché du travail au niveau sectoriel et national".

Le CNDS a pour, entre autres missions, "d’animer le dialogue social dans le monde du travail, de favoriser la mise en place d’un climat social favorable à l’investissement générateur d’emplois décents et productifs; de contribuer au développement de la performance des entreprises en matière de gestion stratégique des relations professionnelles et de résolution des conflits sociaux".

Le CNDS est un organe national tripartite, composé des représentants du gouvernement, des organisations d’employeurs et des travailleurs les plus représentatives, en vue de promouvoir le dialogue social et de contribuer à la recherche de solutions appropriées aux problèmes du monde du travail. Les structures du CNDS sont l’Assemblée générale, le bureau exécutif et le secrétariat général.

Pour s’acquitter dans les règles de l’art de sa mission, une délégation du CNDS avec à sa tête son président Sow Moussa Demba dit Tschombé s’est rendue au Sénégal en attendant des prochains déplacements en Tunisie et au Bénin, pour s’inspirer des expériences des organismes de ces pays.

"Une expérience enrichissante", de l’avis de l’ancien maire de Kaédi qui a été l’objet de tous les égards, lors de son séjour. Il a ainsi effectué des échanges fructueux et enrichissants avec Mme Innonce Ntap N’diaye, présidente du Haut conseil du dialogue social du Sénégal.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1299

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)