13-01-2022 19:10 - Drogue : un navire autorisé à continuer sa route après des semaines d’inspection

Drogue : un navire autorisé à continuer sa route après des semaines d’inspection

Essahraa - Le navire suspecté de transporter à son bord des quantités de drogue et arraisonné au port de l’Amitié de Nouakchott a été autorisé à poursuivre sa route, a indiqué la sûreté, selon laquelle, l’inspection minutieuse menée n’a pas détecté d’objets compromettants.

La police rappelle avoir lancé ses opérations, qui ont duré des semaines, après avoir reçu un télégramme, évoquant la présence de stupéfiants à bord dudit bateau.

Mi-décembre dernier, la Mauritanie avait arraisonné un bateau suspecté de transporter de la drogue, après une alerte d’Interpol.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1449

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 13/01/2022 22:26 X

    Au lieu de passer des semaines à bord d’un navire à chercher l’introuvable suite à une fausse alerte. Venez à Nouadhibou, chaque semaine des centaines de tonnes de hashich sont acheminées du Maroc vers l’Afrique de l’ouest via l’axe Guerguerat PK 55 pour rejoindre l’Europe. Pour éviter de se faire pincer, les trafiquants utilisent les camions de fruits et légumes, des tonnes de cannabis se fondent dans les marchandises et passent inaperçues, même sous le scanner des douaniers. Les bateaux pélagiques aussi de tonnes de résine de cannabis et de cocaïnes sont dissimulés dans des caisses de sardines congelées. Les plaquettes, emballées dans un étui en plastique, sont soigneusement cachées au milieu des sardines pour être transbordées sur un cargo ou débarquées dans l’entrepôt d’une société spécialisée dans la congélation des poissons, à Nouadhibou, la marchandise est ensuite envoyée dans des conteneurs vers l’Afrique et l’Asie. Les sardines ne sont pas les seuls produits marins qui servent de cachette pour les trafiquants de cannabis et de cocaine , le même genre de stratagème se fait également sur plusieurs tonnes de haschich et cocaïnes qui sont dissimulés dans de conteneur de poulpes surgelés à nouadhibou . Sans oublier les usines moka la drogue est également dissimulée dans des sacs de farine de poissons.