13-01-2022 21:00 - Sanctions contre le Mali : le président du patronat mauritanien reçoit l’ambassadeur malien en Mauritanie

Sanctions contre le Mali : le président du patronat mauritanien reçoit l’ambassadeur malien en Mauritanie

Le président de l’Union nationale du Patronat mauritanien, Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed s’est entretenu, jeudi, avec l’ambassadeur de la République du Mali en Mauritanie, Mohamed Dibassy, rapporte l’Agence Mauritanienne d’Informations (AMI).

Au menu de l’audience, les relations de coopération entre les secteurs privés des deux pays et la diversification des mécanismes de concertation et d’échanges entre les acteurs économiques.

L’ambassadeur malien est reçu dans un contexte régional très tendu, suite au rejet par la CEDEAO, d’une feuille de route comportant une transition de 5 ans au Mali, ajoutée à 18 mois de règne d’une junte militaire, avant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle et un retour à l’ordre constitutionnel.

La Cédéao a, parmi d’autres mesures, ordonné dimanche 9 janvier la fermeture des frontières de ses Etats membres avec le Mali pour sanctionner le projet de la junte de se maintenir au pouvoir plusieurs années après deux coups d’Etat. Le Mali a ordonné en retour la fermeture de ses frontières.

Par La rédaction de Cridem

----




Commentaires : 2
Lus : 1872

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 14/01/2022 12:06 X

    Regardez-moi ça ! Sur la table basse du patron des patrons, Il n'y a que des bouteilles d'eau exposée, même pas un gobelet jetable pour se servir à boire, c'est une honte ! Pourtant Ça ne lui coûte rien de garnir cette table basse de jus de fruits et de fruits secs comme l'amande, la cacahuète, la noisette, afin de créer une ambiance de détente, de bonne humeur et de faire connaître son pays via son hospitalité ! J’espère que l’ambassadeur du mali ne mentionnera pas ce décor des bouteilles d'eau dans le détail de ses mémoires.

  • elhousseinou (H) 14/01/2022 07:22 X

    Un problème interne aux maliens Pourquoi ne pas sanctionner la Guinée ou le Soudan parceque les intérêts européens en général et français en particulier y sont moindres La Cdeao ne doit pas être un bras de Macron Le Sénégal le Niger la Mauritanie l Algérie la Cote d Ivoire doivent être à côté du peuple et gouvernement maliens Attention au retour de manivelle La route est ouverte pour Poutine