24-03-2022 13:59 - Ghazouani: l’administration souffre de grands dysfonctionnements, le citoyen a perdu confiance en elle

Ghazouani: l’administration souffre de grands dysfonctionnements, le citoyen a perdu confiance en elle

Adrar-Info - Le président Mohamed Ould Ghazouani a déclaré que l’administration mauritanienne souffre d’importants dysfonctionnements, ajoutant que le citoyen a perdu confiance en elle.

Dans un discours prononcé, lors de la cérémonie de remise des diplômes à un groupe d’étudiants de l’École nationale d’administration, il a souligné que la présidence reçoit chaque semaine un grand nombre de messages qui évoquent les problèmes des citoyens, ajoutant que nombre de ces problèmes peuvent être résolus rapidement, si l’administration fait son travail comme il se doit.

Ould Ghazouani a appelé tous les responsables à prendre leurs responsabilités, ajoutant que chaque responsable gouvernemental devrait remédier aux manquements ou laisser son poste à quelqu’un d’autre.

Il a critiqué l’absence d’un département chargé dans tous les ministères de recevoir les doléances et plaintes des citoyens et de les diriger vers le département concerné pour résoudre leurs problèmes.

Il a cité des exemples qui, selon lui, révèlent l’ampleur des manquements dont souffre l’administration dans le pays, notamment ce que fait la société des eaux (SNDE) « qui laisse les factures domestiques s’accumuler, puis ses services coupent l’eau aux citoyens sans préavis et pendant le week-end ».»

Il a ajouté que parmi ces manquements également : Ce qui se passe au niveau de l’administration régionale où les walis ne visitent pas les zones qu’ils gouvernent et ne prennent pas des décisions de résolution des conflits liés aux points d’eau et aux terres agricoles.

Ould Ghazouani a déclaré que le les gouverneurs donnent l’impression qu’il n’y a pas de problèmes, « alors que le but de leur mission est de trouver une solution aux problèmes des citoyens, pas de donner l’image qu’il n’y a pas de problèmes ».

Source : http://alakhbar.info/?q=node/39347

Traduit par adrar info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 3700

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • maham68 (H) 25/03/2022 10:02 X

    Paroles, paroles,paroles et encore des paroles. On en a assez des gesticulations sans lendemain de ce président. Un chef agit par la sanction ou la récompense. Le reste c'est du khrouj

  • maestro (H) 24/03/2022 22:22 X

    Le problème d'un état qui joue le raciste ethniciste et toute les tares d'un abus de pouvoir. Nous souhaitons que ceux prennent le pays en otage laisser le pouvoir passer dans la main de vos chers compatriotes qui ont plus que des compétences pour conduire ce pays. Et pour ça il faut 3 choses: la foi, le courage et l'amour

  • ahznar (H) 24/03/2022 22:05 X

    Mr. Le President votre rencontre avec la diaspora d'Espagne (salutaire et appréciée) doit vs servir d'étincelle pour ouvrir un chemin de savoir faire pour vous accompagner en terme de capacité et d'excellence à réaliser vos promesses d'alors. Il existe des compétents mauritaniens diplômés réellement à travers le monde. Faites un appel(pas comme celui de Aziz) et vs trouverez des compétences et des patriotes qui aiment leur pays. Débarrassez vs de ce gouvernement pendant qu'il est tps. Allah vous assiste

  • habousse (H) 24/03/2022 21:33 X

    Le president devrait être honnête avec lui même et demissionner! le premier à ne pas pouvoir assumer ses responsabilités n’est autre que lui! @la verité sur la mauritanie votre post est trop haineux ce qui occulte le sens de votre message

  • habouss (H) 24/03/2022 21:13 X

    Mr la Marabout, vous êtes élu pour reprendre la Mauritanie du fond d'un désastre que la décennie Aziz avait mise. L'administration a été caractérisée par le renvoi de tous les francisants, la plus part des négros africains travailleurs dans l'âme pour être remplacés par des faux diplômés arabisants qui excellent dans deux choses le zèle et la gabegie. Oui Monsieur le président de la république, le plus borné des mauritaniens perçoit la nécessité du changement, mais vous n'indiquez pas le chemin. Il suffit de visiter l'intérieur du pays, rencontrer ces wali, Hakem, maires dans des bureaux poussiéreux où même le budget de nettoyage est mis à sac. On peut se la raconter des histoires, mais je vous assure que vous ne faites que passer vos deux mandats tant que vous ne prenez pas le taureau par les cornes. Pour vous aider essayer de faire à l'envers tout ce que Aziz a fait, vous aurez une petite indication de la porte de sortie de ce grand marasme.

  • aristocrate (H) 24/03/2022 19:27 X

    Bravo Mr le Président, vous avez raison sur tous ces points, tout le monde fait semblant que tout va bien alors que rien ne va. Dites à l'ANSDE de vous faire une enquête de satisfaction sur l'ensemble du territoire assortie d'un rapport. Vous saurez vraiment de quoi souffre la population.

  • Salem Vall (H) 24/03/2022 17:49 X

    Maintenant que le diagnostic est posé, clair et net à vos yeux (un peu tardif mais « « mieux vaut tard que jamais »). Qu’attend M. le Président pour prendre son balai? Cela va attendre la fin du second, voir troisième mandat? Vous pensez que le peuple attendra patiemment sa fin?

  • hamaodo (H) 24/03/2022 16:48 X

    MR ghazwani;vous vouliez être président? vous l’êtes;prenez vos responsabilités même si vous avez fait une OPA sur l'UPR le parti créé par votre ami aziz;vous serez seul comptable du destin de ce bled devant DIEU et devant les hommes;bannissez ses nominations mono colores tribales ethniques et même racistes,bannissez ces voleurs sans foi ni morale ;redressez ce bled;balayez les voleurs et incompétents;prenez des hommes sans taches;propres sinon ce bled va s’effondrer sous vos pieds;et vous serez le seul responsable.

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 24/03/2022 16:11 X

    Notre administration non seulement elle est pourrie mais elle est remplie des incompétents et de nombreux titulaires de faux diplômes. Ces vauriens de la Fonction publique de l’Etat et des collectivités territoriales font injustement la pluie et le beau temps dans notre Administration. Malheureusement, le constat est amer, au moment où des milliers de pauvres jeunes chômeurs (avec des diplômes authentiques) croupissent sous le soleil, courant de gauche à droite pour chercher du travail en vain, des faussaires et des fils à papa qui sont dans les bureaux climatisés sans niveau, à fortiori de compétence à faire du n’importe quoi, tout sauf travailler. Ces fis à papa et ces fraudeurs (titulaires de faux diplômes) se trouvent partout dans notre Administration : de la Présidence de la République à la Primature, en passant par les départements ministériels jusque dans les services déconcentrés. Une véritable guerre doit être engagée non seulement contre les détenteurs des diplômes douteux mais aussi contre les recrutements subjectifs, contre les incompétents diplômés, car il y’a des diplômés qui ont toujours eu leurs années par la tricherie, des docteurs avec des thèses plagiées. Dans un rapport de 80 pages, la commission disciplinaire d’une université française affirme avoir examiné la thèse d’un Mauritanie à l'aide d'un logiciel qui avait révélé «un taux de plagiat s'établissant à 96%» de l'ensemble du travail. Le mauritanien en question a occupé plusieurs postes importants (ministres, directeurs), il occupe actuellement un poste important relevant de la Présidence de la République.