30-03-2022 11:01 - Boghé : litige foncier entre les propriétaires terriens de "THICONE" et un nommé Moulaye Ahmed Bomba

Boghé : litige foncier entre les propriétaires terriens de

Journal Le Terroir - Ce matin, lundi 28 mars 2022, le Hakem de la Moughataa de Boghé avait donné rendez-vous aux deux parties sur le site. Vers 11 heures, le Hakem (préfet) arrive sur les lieux accompagné de plusieurs voitures dont des policiers armés jusqu’aux dents. Cependant, les voitures ne s’arrêtent pas devant la foule de propriétaires qui se formait.

Des jeunes venus de Touldé Doubango, de Ganki, de Thidé, de Thiénel, de Gourel Sadda entre autres. On aperçoit le maire adjoint, Mamoudou DIA mais aussi, une voiture qui pourrait être celle du promoteur en personne. Les voitures accompagnant le Hakem font le tour du site litigieux qui s’étend sur plusieurs centaines de hectares et rentrent à Boghé.

Rendez-vous est pris dans le bureau du Hakem. Le promoteur, Moulaye O Ahmed Bomba, le chef du village de Touldé, BA Alassane Adama, Harouna Sadda, le commissaire de police, le chef du bureau local des affaires foncières, Ba Alassane, l’adjoint au maire, DIA Mamoudou et le Hakem, tous dans le bureau de ce dernier pour aborder le sujet.

Moulaye O Ahmed Bomba, le promoteur a affirmé que la superficie en question lui a été vendue par un ancien colonel de l’armée dont le nom reste tristement célèbre. Ould Vaydé dirigeait durant les années de braise, le camp militaire de Bababé.

Une base militaire qui s’est particulièrement illustrée dans les exactions contre les négros africains. J’ai acheté 255 hectares avec Ould Vaydé, a affirmé le promoteur. En réponse, le chef du village de Touldé BA Alassane Adama l’avertit, si vous revenez sur les lieux, vous mettez en danger votre intégrité physique, je vous déconseille d’y aller à l’avenir.

En plus, les ayants droits ont déjà constitué une coopérative Hartallo et même la Banque Mondiale est informée selon notre source. Plus de 2000 hectares seront exploitées très prochainement, a ajouté cette source. Ça c’est déjà fini, a conclu le Hakem selon notre source. Le conclave a duré plus d’une heure.

Un notable, NGAIDE Mama Sadio a affirmé que ces terres ont été occupées pour une deuxième fois, en 1822. Au début des années 1994, NGAIDE Hamath Alassane alias Mama Sokhna a arraché des poteaux et enterré un puits qui avait été foré sur place, a rapporté une source.

Daouda Abdoul Kader DIOP

---













Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2982

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 07/04/2022 06:13 X

    Voila pourquoi il est hypocrite de crier partout que la Mauritanie risque la famine. Ces questions de l'expropriation des terres sont la preuve de cette bypocrisie. Il revient à l'Etat Mauritanien injuste soit il de nationaliser les terres arables pour développer l'agriculture de façon massive.un message pour ce soi disant prometteur, mefies toi de l'injustice ! On va tous quitter ce monde un jour.

  • mystere1 (F) 30/03/2022 14:39 X

    Voilà, justement aussi, ces genres de cas fonciers, qui causent des soucis dramatiques, aux pauvres gens, résidents dans leurs paisibles terres, que son excellence, monsieur le président doit revoir et régler, grâce à l'aide de son futur nouveau ministre de l'habitat, et celui de la justice, ces cas doivent être réglés, sinon, cela continuera et ne fera qu'augmenter l'injustice, au jour le jour.

  • maestro (H) 30/03/2022 14:23 X

    La futur Benghazi, misrata 200 hectare on appelle ça du vol, soutenu par La Banque Mondiale et L'Etat tristement raciste. Qui a fêté son indépendance par le sang de musulmans : la Mauritanie

  • hamaodo (H) 30/03/2022 11:07 X

    si ce terrain est déjà viabilisé;et appuyé par la banque mondiale que fait ce *** bomba sur place? et depuis quand ould vayde donne ou vend des terres? ***