13-05-2022 10:09 - Mauritanie : un expert de l'ONU salue les avancées pour éradiquer les séquelles de l’esclavage et le travail forcé

Mauritanie : un expert de l'ONU salue les avancées pour éradiquer les séquelles de l’esclavage et le travail forcé

AMI - La Mauritanie a réalisé des avancées considérables sur la voie de l’éradication des séquelles de l’esclavage, du travail forcé et des autres pratiques esclavagistes ».

C’est ce qu’a déclaré, jeudi à Nouakchott, le rapporteur spécial des Nations unies chargé des formes contemporaines d’esclavage, M. Tomoya Obokata, à l’issue d’une audience avec le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a déclaré avoir discuté avec le Président de la République des sujets relatifs à l’esclavage, au travail forcé et aux autres pratiques esclavagistes.

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines d’esclavage a remercié le Président de la République et le gouvernement mauritanien pour leur généreuse invitation qui lui a été adressée pour visiter la Mauritanie.

« Cette visite m’a permis de mener des discussions franches, directes et inclusives avec les hauts responsables du pays » ; a-t-il poursuivi.

Il ajouté : Il était impatient de poursuivre le dialogue constructif avec toutes les parties concernées, qu’elles soient membres du gouvernement, d’organisations de la société civile ou d’organisations internationales, afin que nous puissions tous éliminer le fléau de l’esclavage pour de bon.

Enfin, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines d’esclavage a réitéré ses remerciements au Président de la République et au Gouvernement pour l’hospitalité généreuse et l’engagement constructif.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 932

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)