25-05-2022 16:04 - Affaire Ahmed Mahfoudh Ould Nah : arrestation de Gelongal Bah

Affaire Ahmed Mahfoudh Ould Nah : arrestation de Gelongal Bah

Selon une source proche de l'activiste contactée par Cridem, son arrestation a eu lieu mardi soir alors qu’il revenait de Kaédi.

La source ajoute que Djibi Ba dit Gelongal Bah, célèbre leader d’opinion, a été interpellé chez lui, à Kouva, dans la moughataa de Sebkha, à Nouakchott. A l’heure actuelle, Djibi Ba dit Gelongal Bah est détenu au Commissariat principal de Riyad.

Il a été arrêté à la suite d’une diffusion d’un audio en réponse à celui de Ahmed Mahfoudh Ould Nah qui a été arrêté par la police après avoir fait circuler un audio appelant à l’extermination et à la déportation des Halpulaar.

Par cridem.org

---






Commentaires : 1
Lus : 2091

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 26/05/2022 11:05 X

    Je suis désolée, pour notre confrère Gélongal, mais cette arrestation, ne pouvait pas manquer, certe, la vengeance, est un plat, qui se mange froid ! comme dit le dicton, donc, gélongal, aussi, n’a pas échappé, bref, on sait qu’il a réagi, par cœur, on le comprend tous, car, personne, ne pouvait supporter, ce Mahfoud, qui avait abominablement, dékonné, au sujet de la communauté puular, c’était insupportable, du courage seydi Bâ, mais cette arrestation, reste meilleur pour lui, car, avec sa réplique ou réponse, amère, d’autres aussi, se défouleront, bref, Satan, provoquera, dans les cœurs, l’épidémie, de la haine, rancœur, et autres maux sentimentaux, qui déclencheront, des problèmes sociaux, déjà, que notre cohésion sociale, est faible, et basée, sur une fausse diplomatie du vivre ensemble, que l’on se dise la vérité, arrêtons, ces hypocrisies maladives, qu’Allah, nous Préserve de ce mauvais caractère, dont, ses acteurs, seront, en bas au fond de l’enfer, ainsi, si l’état a arrêté, le confrère gélongal, c’est sur place, aussi, même si sa communauté est insultée, ainsi, avec cette arrestation, chaque personne, saura ses limites, à ne pas franchir, surtout, de ne pas toucher, au nom d’une communauté, ou ethnie, race, ou religion, ce sont des choses intouchables, bref, une ligne rouge, à ne pas s’approcher ! Sinon, gare, au chaos, et déséquilibre sociale, qui donneront, des conséquences, regrettables, or nous en connaissons, tous, ce qui se passe avec nos pauvres voisins africains, surtout ceux du sahel ! dont les pauvres populations, connaissent, la terreur de la vie, au quotidien, car à cause de leur discorde sociale, cela a ouvert, la porte, du terrorisme, ainsi, notre chère Mauritanie, a besoin, de paix, stabilité, même si la cohésion sociale, n’est pas sincère, et cela nous rend vulnérable, donc, le pays, ne supporterait pas d’autres soucis, plus grands, que lui, qu’ALLAH, nous Protège et Guide.