11-06-2022 06:57 - Vice-président UPR : nous sommes satisfaits de l'acquittement de certains de nos symboles

Vice-président UPR : nous sommes satisfaits de l'acquittement de certains de nos symboles

Adrar Info - Le vice président du parti au pouvoir, l'Union pour la République en Mauritanie, Khalil Ould Teyib, s'est dit satisfait de la décision judiciaire rendue concernant le membre du bureau exécutif, Mokhtar Ould Djaye et la considère comme une confirmation de l'innocence de l'homme de ce que lui était attribué.

Ceci ouvre l' occasion de bénéficier de ses aptitudes et de son expérience, car il constitue un véritable apport qualitatif au parti, au gouvernement et à la majorité soutenant le président de la République, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany.

Il a poursuivi qu' : « Il est également heureux de l'acquittement de ses camarades de la direction du parti, le ministre Ba Ousmane, le ministre Mohamed Ould Abdel Fattah et le ministre Ahmed Ould Jelvoune."

Il a conclu en disant : « Nous sommes restés silencieux par respect pour la justice, et quand elle a prononcé sa décision, nous avons exprimé notre satisfaction et exigeons maintenant la réhabilitation immédiate des deux ministres, Mokhtar Ould Djaye et Ahmed Ould Jelvoune ».

http://adrar-info.net/





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2143

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Observactiivi (H) 11/06/2022 13:33 X

    C’est la première fois dans l’histoire du pays que des actes flagrants de crimes économiques sont soutenus publiquement par un haut responsable du parti au pouvoir. C’est la première fois dans l’histoire du pays que les hautes autorités de l’exécutif, de la Justice et du législatif se livrent officiellement au blanchiment d’auteurs d’actes flagrants de crimes économiques les uns après les autres. C’est inédit, du jamais vu en Mauritanie ni dans le monde. L’évènement est de taille. La Mauritanie est en train de voir un nouveau modèle économique inédit où apparemment la voie est grande ouverte pour la mauvaise gestion impunie et même glorifiée. Nous allons voir comment cela va-t-il marcher sous les yeux des mauritaniens et sous les yeux du monde extérieur. Dans les régimes passés, il y avait toujours eu de la mauvaise gestion, pas autant que les crimes économiques de la dernière décennie, mais dans ces régimes passés les hautes autorités de l’exécutif, de la Justice et du législatif n’avaient jamais osé ni pensé prendre la responsabilité morale de blanchir publiquement et sans aucune pudeur des actes flagrants de crimes économiques. Suivant quelle logique ces hautes autorités politiques actuelles, comme M. Khalil Oul Teyib…., osent ils prendre cette responsabilité morale ? Croient-ils que le pays n’est pas viable et qu’il va disparaitre et qu’il vaut mieux prendre sa part le plus vite au nom de la redistribution de la richesse ? En tous ils sont en train d’instituer pour la Mauritanie un nouveau modèle économique inédit où apparemment la voie est grande ouverte pour la mauvaise gestion impunie et même glorifiée. Le pays est bien viable mais c’est ce nouveau modèle économique inédit qui risque de le faire disparaitre. La Mauritanie est un pays viable résultat des efforts et sacrifices de générations successives. Les responsables et les élites du régime actuel sont ainsi en train de détruire ce résultat.

  • El Houssein (H) 11/06/2022 07:08 X

    Le message est clair. La récupération de Moctar Ould Ndiaye est imminente . Où ?