19-06-2022 13:45 - Mauritanie : les agriculteurs en quête de résilience face à la sécheresse

Mauritanie : les agriculteurs en quête de résilience face à la sécheresse

(Africanews) - Plusieurs régions de la Mauritanie sont confrontées à la sécheresse. Les précipitations dans certaines parties de ce pays désertique ont chuté à un quart des niveaux enregistrés il y a 30 ans. Une donne qui n’est pas sans conséquence pour les activités du secteur primaire.

"Les risques liés aux volumes des précipitations ont provoqué des effets négatifs sur les sols en termes de ravinement et de dégradation. Cela signifie qu'en raison de la réduction de ces surfaces, la production a été considérablement réduite", a déclaré Ahmed Ould Amar, chef de projet FIDA , le Fonds international de développement agricole des Nations unies pour la Mauritanie.

"Nous avions un problème d'irrigation, et nous n'avions pas de clôtures contre les animaux qui détruisaient nos cultures, et nous ne travaillions que pendant les saisons d'automne et d'hiver.", explique Zeinebou Mint Mohamed Mahmoud, agricultrice.

Des agriculteurs de Guidimakha, en Mauritanie bénéficient du soutien du Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations unies à travers son programme destiné aux petits exploitants frappées par les changements climatiques.

"Ce projet nous aide avec des machines d'irrigation et des pompes de réservoir d'eau, des semences et des clôtures et des tuyaux d'eau plus grands. Cela nous aide à cultiver et nous les en remercions.", souligne Zeinebou Mint Mohamed Mahmoud.

Selon la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, la moitié de la population mondiale devrait être confrontée à une grave pénurie d'eau au cours des huit prochaines années.

Africanews





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Africanews
Commentaires : 0
Lus : 1975

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)