20-06-2022 11:16 - Nouadhibou: Un ingénieur attire l’attention sur les dangers d’une route à Cabanon

Nouadhibou: Un ingénieur attire l’attention sur les dangers d’une route à Cabanon

Le Calame - Un ingénieur de génie civil empruntant régulièrement la route du quartier Cabanon à Nouadhibou pointe les défaillances techniques de cette piste et attire l’attention des conducteurs, des piétons et des autorités de la ville sur les dangers de cet ouvrage presque inachevé mais pourtant très fréquenté.

Pour Youssouf Ismaila Bâ, ingénieur et en même temps lanceur d’alerte, cet ouvrage représente, par endroits, un véritable danger public pour les conducteurs, les passagers et les piétons. Et pour cause, les talus ne sont pas protégés et les vagues agressives de la mer vont à l’assaut du bitume.

L’absence de pavage des talus précipite leur érosion et affecte le bitume. Aussi, note-t-il, il n’y a, ni gardes-corps, ni panneaux de signalisation, tout au long de cette route. Cet ingénieur interpelle ainsi les autorités concernées, afin que des redressements nécessaires y soient apportés.

M. Bâ épingle ici les défaillances techniques des ouvrages dont certains sont très sensibles et très fréquentés aussi bien à Nouadhibou que partout ailleurs dans le pays. Il salue toutefois la récente décision du gouvernement de retirer les marchés à des sociétés qui ne respectent ni les délais ni la qualité des ouvrages.

Et d’ajouter, l’entretien des ouvrages publics doit également rester, selon lui, une condition sine qua-non dans les critères de sélection des entreprises des ponts et chaussées et de génie civil pour assurer et garantir la longévité des routes et pistes. M. Bâ conseille au passage que le respect du poids des véhicules par rapport au niveau des bitumes soit tenu en compte.

C’est pourquoi, il invite les autorités concernées à plus de vigilance et de fermeté contre les entreprises de constructions des routes mais également des bureaux de contrôle.

En il faut rappeler, il y a moins de deux ans, M. Bâ Youssouf avait lancé l’alerte dans la presse sur l’état de dégradation des talus du pont de l’aéroport international Oum Tounsy - des eaux de ruissellement avaient creusé de profondes et inquiétantes crevasses sur les talus, menaçant du coup d'emporter le bitume.

Quelque temps après cette sortie, les services du ministère de l’équipement et des transports ont effectué des travaux de réparations sur cette piste très sensible. Une grosse satisfaction morale, disait-il au reporter du Calame.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2612

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ELHAGHIGHA (H) 20/06/2022 19:22 X

    Cet ingénieur de génie civile doit alerter sur tous les kabanos et non seulement une route.C’est une mascarade et honteux ce qui avait été fait au Kabano à la baie de l’etoile ce qui confirme l’ignorance caractérisée de tous les présidents de la zone franche de Nouadhibou qui se sont succédé à la tête de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou et l’ignorance des généraux et ministres qui avaient bénéficié de la largesse de ces présidents corrompus qui avaient acheté leur silence pour faire voulaient de faire de Nouadhibou.