22-06-2022 23:30 - La corruption tue

La corruption tue

(Cheikh Ahmed Mohamed) - Peuplé de quatre millions d’habitants et doté de ressources naturelles considérables, mon pays est pourtant classé parmi les pays les moins avancés avec la persistance de la pauvreté.

Je me demande pourquoi le peuple mauritanien vit dans cette condition misérable ? La raison, à mon avis, est principalement due aux origines et à l’appartenance tribale et ethnique, ainsi qu’au mouvement bédouin et au changement fonctionnel et comportemental de la société.

Par ailleurs, tous les résultats des plans en politique et en économie ont été catastrophiques, car ils n’ont pas contribué à la réalisation de développement souhaité.

Face à cet héritage désastreux, la crédibilité de l’Etat est en jeu, car il n’y a pire ennemi du développement que la mauvaise gestion. D’ailleurs, la lutte contre la corruption au niveau nationale continue d’être un sujet d’une grande importance pour le peuple mauritanien, car elle est un phénomène qui touche tous les citoyens, que vous soyez une petite ou une grande entreprise, ou que vous travailliez dans un service public, pauvre ou riche, vous êtes touchés par la corruption. C’est pourquoi nous devrions la considérer comme menace à la stabilité du pays..

Les ressources économiques qui pourraient être utilisées à des fins sociales sont détournées au profit d’une élite corrompue.

La corruption est un grave problème dans l’administration publique, car certains fonctionnaires ont usé de leur pouvoir pour obtenir des avantages personnels tels que des exonérations fiscales non autorisées, des concessions spéciales de terre et un traitement préférentiel par rapport aux projets gouvernementaux.

La corruption est plus répandue dans les marchés publics et elle est également courante dans la distribution des emplois officiels, des licences de pêche et d’exploitation minière, la distribution des terres ainsi que dans les prêts bancaires et le paiement des impôts.

Pour conclure, la corruption sape le soutien au développement en gaspillant les ressources de l’Etat et en empêchant les projets d’atteindre leurs objectifs.

Cheikh Ahmed Mohamed

Chef du Service Etudes et Développement

Etablissement Portuaire de la Baie de Repos du Repos de Nouadhibou.

E-mail : Cheikhahmedmohamed01@gmail.com





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 7
Lus : 1524

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 23/06/2022 15:15 X

    L’EPBR doit mener des enquêtes sur certains navires présents actuellement dans le Port artisanal, les propriétaires de ces navires ont un mode opératoire : Utilisations frauduleuses de pavillons , Fraude aux documents des navires , plusieurs identités pour un même navire, une seule identité pour plusieurs navires , Marquage des navires : on modifie les marquages de la coque et les éléments d’identification externes du navire pour qu’il ressemble au bâtiment décrit sur les faux documents. il est temps que les autorités mauritaniennes coopèrent avec l’équipe INTERPOL chargée de l’application de la législation relative aux pêche qui encourage tous les pays détenant des renseignements à ce sujet afin de les transmettre au Secrétariat général d’INTERPOL pour permettre une analyse plus approfondie et la mise au jour de possibilités d’enquêtes. Nous avons la liste de navires sous faux pavillons et ces affairistes qui traitent avec les Bureaux d’immatriculation fantômes.

  • fournaise (H) 23/06/2022 14:32 X

    @habouss , À essayer de défendre l'indéfendable, vous détruisez à coup sûr toutes vos défenses possibles , le fait de répéter quelque chose comme un perroquet n'apporte rien de nouveau aux lecteurs en général, et n'a pas d'impact utile pour notre société. C’est un article simplement reformulé, truffé de fautes d'orthographe qui manque de cohérence textuelle et qui n'apporte rien aux lecteurs. L’auteur s'en est tenu à des généralités. Bref, pour écrire de façon productive et avec une qualité optimale, il ne faut pas faire n'importe quoi, mais il est très simple de s'inscrire à l'Alliance Française Nouadhibou. L'Alliance est ouverte à tous, j’invite les cadres du Port artisanal à s'inscrire en grand nombre, car ils en ont besoin.

  • Buwuelm (H) 23/06/2022 12:34 X

    La majeure partie des textes qui passent sur les sites, sont truffés de fautes de grammaire, d’orthographe et de mots inexistants. Pour certains, c’est normal, parce que leur formation est incomplète. Pour les autres, cela est impardonnable. Pour ce cas, quatre car (conjonction) ont été utilisés, et pourtant, d’autres mots de substitution comme : puisque et parce que, existent. En tous les cas, le français est une langue étrangère, et nous ne sommes pas obligés de la maîtriser, même si cela est souhaitable, par moments.

  • habouss (H) 23/06/2022 12:20 X

    @fournaise, même la fournaise finit par se calmer à la fin de la journée ! Votre attitude ne contribue à la confrontation des idées, et ne donne point l'envie aux jeunes d'écrire. L'auteur écrit dans une langue étrangère sur laquelle on crie et voue aux gémonies, si ce n'est pas sa disparition dans l'espace mauritanien. Je pense que vous vous mettez sous un autre angle avec ces crieurs. Au contraire notre auteur a fait preuve d'un effort remarquable pour traiter un important sujet et je crois au delà de la rigueur que vous exigez de lui son texte est intéressant et essentiellement compris de tous ceux qui savent lire et comprendre la belle langue de Molière. Et c'est le plus important ! N'est ce pas ?

  • hachmi (H) 23/06/2022 11:15 X

    Vous êtes bien placé pour parler de ce grave problème qui tue de façon insidieuse, comme le vin sur l'alcoolique, notre paisible société que la politique de l'institution militaro-triblo-religieuse a désorienté en l'installant dans la corruption à tous les niveaux. Il suffit de voir la passivité et la complicité de tous, avec lesquelles durant 11 ans, a pu s'ériger la Catastrophe Ould Abdel Aziz. Vous remarquerez vite à l'Etablissement Portuaire de la Baie de Repos du Repos de Nouadhibou quelle est l'importance de d'abord mettre l'homme qu'il faut à la place qu'il faut, par l'apport du niveau directeur qui n'a rien à voir avec un fameux précédent parachuté à cette place par les mensonges politiques dont la flagornerie est le support !!!

  • fournaise (H) 23/06/2022 09:41 X

    Monsieur Cheikh Ahmed Mohamed! Je ne vous connais pas, mais par simple curiosité, j’ai lu votre article. Quelle déception. Des détails qui n'apportent rien, des répétitions, Votre article n'apporte rien aux lecteurs de cridem . La prochaine fois que vous démarrerez un article, rappelez-vous, que le style littéraire est comme votre style vestimentaire, Il faut parfois un peu de temps pour trouver son style vestimentaire. Parfois, on doit comparer, essayer, chercher, changer et essayer encore. On ne vous le dira sûrement jamais assez non plus, mais écrire, écrire et écrire encore est la meilleure façon d’apprendre et de trouver son style d’écriture. Votre article est non seulement insensé mais sans style et mal écrit. Alors, pensez-y avant de commencer vos articles. N'hésitez pas à sortir aussi du cadre normal du Port artisanal pour réviser vos cours de grammaire ! C'est juste un petit conseil de la part d'un vrai Cridemien.

  • Buwuelm (H) 23/06/2022 01:18 X

    Avec une 7ème place, « octroyée gracieusement » par SIKAFINANCE - Cote d’Ivoire à la Mauritanie qui détiendrait 12,44 tonnes de réserves d’or, le pays ne devrait pas évoluer dans la corruption et la pauvreté. Je rappelle qu’à ce jour, la Banque Centrale de Mauritanie n’a pas commenté cette information, et l’adage de stipuler : Qui ne dit mot, consent ».