22-06-2022 11:19 - L'Editorial du Calame : Avant qu’il ne soit trop tard…

L'Editorial du Calame : Avant qu’il ne soit trop tard…

(Le Calame) - Toujours très modéré vis-à-vis du pouvoir de Ghazwani avec lequel il a, dès le départ, entretenu des relations apaisées – contrairement à son prédécesseur qui vouait aux gémonies l’opposition qui le lui rendait bien – le leader historique de l’opposition Ahmed ould Daddah vient de sortir de sa réserve.

Après la suspension du dialogue dont les préparatifs du lancement étaient assez avancés, il appelle le Président et le pays en général à former sans plus tarder un « front intérieur solide, permettant à nos populations, en particulier aux franges les plus fragiles et notamment la jeunesse, de résister aux sirènes des dangers qui nous guettent ».

Et de noter les « défis liés aussi bien à [notre] environnement géographique immédiat qu’aux enjeux intérieurs qui nécessitent des solutions consensuelles, seules garantes de stabilité, de cohésion sociale et d'un fonctionnement apaisé de toute démocratie. […]

« D'une importance capitale, ce front ne peut cependant s’édifier que si les défis intérieurs sont largement discutés, afin d'entamer un processus susceptible d'en venir à bout, en s’accordant sur des solutions consensuelles aux questions fondamentales incluses dans le projet de dialogue récemment suspendu.

Cette suspension a pris de court toute l'opinion nationale, menaçant d’étouffer tout espoir de lendemains meilleurs, après que l'opinion publique nationale eut considéré que cette dynamique était de bonne augure ».

Ahmed ould Daddah juge le contexte explosif. « Un dialogue national inclusif et constructif, capable de permettre au pays de surmonter les problèmes qui entravent son unité, sa stabilité, son processus démocratique et son développement, est plus que jamais nécessaire ».

Avant qu’il ne soit trop tard, entend-on clairement en filigrane : l’accumulation des problèmes quotidiens – inflation, cherté croissante du coût de la survie… – le spectacle d’une gouvernance, disons « approximative», à mille milles de ceux-ci, la perpétuation d’inégalités statutaires et ethniques ; le tout augmenté d’aussi criardes injustices dans le règlement des conflits ; assombrissent, jour après jour notre capacité à discuter posément des problèmes.

Il faut se rendre à l’évidence : le temps nous est compté.

Ahmed ould Cheikh





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1028

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • diargua (H) 22/06/2022 18:00 X

    Hamaodo ! chapeau et révérence ! Votre commentaire est salutaire ! c'est comme une dose de rappel :ne point tromper le peuple car nous sommes tous issus de ses entrailles et se mettre dans la tête que c'est le peuple qui fait et défait !

  • hamaodo (H) 22/06/2022 12:52 X

    terrible apres avoir courtisé ghazwani;et obtenu bcp d'avantages pour leurs enfants petits enfants et toute la tribu ces politiciens maouloud daddah et le autres crient comme des oiseaux de mauvaise augure;le pays est en danger;mais ce danger vous l'avez entretenu et bercé par vos fumisteries