22-06-2022 15:23 - Afghanistan : au moins 1000 morts dans un puissant séisme selon un nouveau bilan

Afghanistan : au moins 1000 morts dans un puissant séisme selon un nouveau bilan

(RFI) - Au moins mille personnes ont été tuées dans un tremblement de terre survenu dans la nuit de mardi à mercredi à proximité de la ville de Khost, dans le sud-est de l'Afghanistan, tout près de la frontière avec le Pakistan. Les autorités craignent que le bilan s'alourdisse. On dénombre des centaines de blessés.

Le tremblement de terre a touché les provinces de Paktika et de Khost, à la frontière avec le Pakistan. L'épicentre se trouvait dans celle de Khost, mais la zone la plus sinistrée se trouve dans celle de Paktika.

« Le bilan a atteint les 1 000 morts et ce chiffre augmente. Les gens creusent tombes après tombes », a déclaré le chef du service de l'Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, dans un message à la presse.

Le séisme, d’une magnitude de 5,9 sur l’échelle de Richter, a été fortement ressenti sur place, mais aussi à plusieurs kilomètres de l’épicentre, jusqu’ici à Islamabad où certaines personnes ont ressenti de légères secousses.

Des hélicoptères ont été déployés dans le cadre des opérations de sauvetage pour atteindre les blessés et acheminer des fournitures médicales et de la nourriture, a indiqué Salahuddin Ayubi, fonctionnaire du ministère de l'Intérieur.

« Tout le monde est effrayé »

RFI essaie, depuis quelques heures, de joindre certains habitants sur place. Mais le réseau téléphonique ne fonctionne pas bien, explique notre correspondante à Islamabad, Sonia Ghezali. Elle a néanmoins réussi à s'entretenir avec un journaliste local, Noor Ahmad Hairan.

Il évoque l’absence de nourriture : tout a été enseveli sous la boue. Il décrit des hélicoptères sur place pour tenter de retrouver les personnes disparues. Certaines ONG sont également arrivées, mais les secours rencontrent beaucoup de difficultés pour accéder aux lieux, car la zone est très escarpée. Des glissements de terrains ont détruit les chemins de montagnes qui mènent aux villages des endroits les plus reculés.

Les autorités appellent à l'aide

Les autorités afghanes, dépassées par l’ampleur des dégâts et la gravité du séisme, appellent à l’aide la communauté internationale.

Limités depuis longtemps en nombre et en capacité, les services de secours sont inadaptés en Afghanistan pour faire face seuls à une catastrophe naturelle majeure. L'ONU a annoncé avoir déployé des équipes chargées d'évaluer l'étendue des dégâts dans plusieurs des zones touchées et, depuis le Vatican, le pape François a exprimé sa « sympathie » aux victimes.

« L'Union européenne suit la situation (...) et se tient prête à coordonner et fournir une aide d'urgence », a également tweeté l'envoyé spécial de l'UE en Afghanistan, Tomas Niklasson.

Le risque est désormais que la pluie tombée dans la région provoque des inondations. Le journaliste contacté par Sonia Ghezali craint un scénario catastrophe en cas de pluie : il n'y a même pas de tentes pour abriter ceux qui ont survécu.

En janvier dernier, c’est l’ouest de l’Afghanistan qui avait été touché par un séisme d’une magnitude de 5,3 : vingt-six personnes avaient été tuées. L'Afghanistan fait face à une grave crise humanitaire alors que le pays, qui vivait largement sous perfusion de l’aide internationale, a vu cette aide coupée après la prise du pouvoir par les talibans en août dernier.

Par RFI




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 0
Lus : 773

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)