27-06-2022 14:09 - Vidéo. Mauritanie: les artistes hip-hop dressent un état des lieux de la musique urbaine en Afrique

Vidéo. Mauritanie: les artistes hip-hop dressent un état des lieux de la musique urbaine en Afrique

Le360 Afrique - Plus qu’une musique, ou de simples sonorités, le hip-hop, né dans le contexte de l’esclavage et de la contestation aux Etats-Unis, est une véritable culture qui a déferlé en Afrique il y a plus de trois décennies. Des pionniers de ce mouvement témoignent.

Cela fait plus de trois décennies que le hip-hop, musique née de l'esclavage et de la contestation de la communauté afro-américaine aux Etats-Unis, a fait son entrée au niveau du continent africain.

Cet état d’esprit a été parfaitement intégré par les premiers adeptes en Afrique, à l'image de Didier Awadi, véritable icône sur le continent. A ce jour, cette orientation est soutenue par le caractère contestataire du rap, dans un continent confronté à de nombreux problèmes politiques, économiques et sociaux.

A l'occasion de la 15e édition du festival Assalamalekoum, qui se déroule à Nouakchott, trois artistes de ce genre musical livrent un état des lieux des sonorités urbaines dans la sous-région et en Afrique, une trentaine d’années après les premières productions commercialisées issues du genre rap.




Par De notre correspondant à Nouakchott
Amadou Seck




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1722

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)