06-07-2022 07:00 - BEPC 2022 : 26,3% de taux de réussite, Meina Saadna Ahmed Jeddou décroche 16.88, la meilleure moyenne

BEPC 2022 : 26,3% de taux de réussite, Meina Saadna Ahmed Jeddou décroche 16.88, la meilleure moyenne

Cette année, le taux de réussite au brevet d'études du premier cycle (BEPC) est de 26,3%, a annoncé le ministère de l'Éducation nationale et de la Réforme du système éducatif.

Les résultats sont disponibles sur le site de l'Education nationale et sur la plateforme de mauribac.com. La meilleure note est de 16,88. Elle est obtenue par Meina Saadna Ahmed Jeddou, élève au lycée d’Excellence 4 de Tévragh-Zeina de Nouakchott 2 (Ouest).

C’est également une fille qui se place en seconde position. Il s’agit de Lalla Ahmeda Eleye, élève à l’école Zem Zem de Teyarett, avec une moyenne de 16.86.

Dans le top 10 des meilleures moyennes, six d’entre elles sont détenues par des élèves qui viennent des écoles d’excellence de Nouakchott, d’Atar et de Nouadhibou.

Les filles se sont bien illustrées dans le top 10 en décrochant cinq places.

Les résultats sont disponibles sur le site de l'Education nationale et sur mauribac.com.

Par Isselkha Idoumou Ivly
Pour Cridem

----



Commentaires : 1
Lus : 2553

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • duroowo (H) 14/07/2022 09:07 X

    il y'a rien d'etonnant car l'ecole publique generale a ete eliminer tout simplement personne ne s'y interesse ni les ministres ni les directeur ce de laisser aller simple. tous les patrons leurs enfants sont dans les ecoles privees et beaucoup de fonctionaires dans ces ecoles appellee excellence qui a rester a l'ecole publique? pour quoi l'education publique ne sera pas la meme chose dans toute les ecoles publique excellence fait partie? ce comme a l'universite l'universite publique aussi est jetee loin de tous la ville, une bonne formation .... tandisque les ecoles des engineurs ont le minimum pour mener a bien leur mission. Je ne croix meme a l'existence des ecoles d'excellence si ce n'est pas pour diviser les enfants mauritaniens retournons aux systeme de depart et enseigner bien nos future co-citoyen si non c'est fouti a jamais.