03-08-2022 15:09 - Libération de Mohamed Salem ould Beïb accusé d'incitation à la haine contre une communauté

Libération de Mohamed Salem ould Beïb accusé d'incitation à la haine contre une communauté

Selon nos confrères d’Alakhbar, Mohamed Salem ould Beïb, chef du mouvement « Ajaban », a été libéré ce mercredi 3 août par la justice mauritanienne.

Il y a quelques semaines, la famille du chef du mouvement "Ajaban" a adressé un appel au chef du mécanisme national de prévention de la torture, appelant à une intervention rapide pour le libérer rapidement car son état de santé était critique, rappelle Alakhbar.

Dans sa lettre, la famille précisait que Mohamed Salem ould Beïb souffrait « d'un grave ulcère gastrique qui nécessite une alimentation et un régime particuliers ainsi que des exercices quotidiens», estimant que son incarcération a été effectuée « en raison de ses prises de positions politiques opposées au régime, et la loi des symboles a été invoquée pour le faire taire ».

Pour rappel, le jeudi 2 juin dernier, le tribunal correctionnel de Nouakchott-Ouest avait condamné à quatre ans de prison, dont deux fermes, Ahmed Mahfoudh ould Nah, Djiby Ba « Gelongal », Domone Camara, Mohamed Salem ould Beïb, le chef du mouvement « Ajaban », et trois autres prévenus.

Ils ont été déclarés coupables « d’incitation à la haine contre une communauté », sur la base de la loi portant protection des symboles nationaux et incrimination des atteintes à l’autorité de l’État et à l'honneur du citoyen.

Par Babacar BAYE NDIAYE
Pour Cridem


----

Commentaires : 1
Lus : 2417

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Marouane (H) 03/08/2022 15:32 X

    Les autres détenus peuvent aussi faire semblant d'être atteints par la démence ou autres syndromes. Il faudrait tout simplement libérer tous ces détenus ou les garder tous en prison.