05-08-2022 07:01 - Mauritanie : assurance maladie pour un millions huit cents mille citoyens à l’horizon 2024

Mauritanie : assurance maladie pour un millions huit cents mille citoyens à l’horizon 2024

Sahara Médias - Le ministre mauritanien de la santé Moctar O. Dahi a déclaré que le gouvernement mauritanien envisage de porter le nombre de citoyens bénéficiant de l’assurance maladie à 1.800.000 à l’horizon 2024.

Le ministre qui s’exprimait lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement mercredi, a précisé que le nombre d’assurés actuellement est de 1.200.000 au lieu 600.000, a réaffirmé que l’état, dans le cadre des engagements du président de la république, Mohamed O. Cheikh El Ghazouani, et les engagements internationaux du pays, prévoit de prendre des mesures afin d’assurer le plus grand nombre de citoyens possible.

Le ministre a ajouté qu’il a été décidé la création d’un fonds pour l’assurance volontaire qui devra assurer 500.000 personnes, révélant l’existence d’indicateurs quant à l’amélioration des services médicaux.

Il a précisé que les malades évacués à l’étranger achevaient, en 24 heures, leurs formalités et que les remboursements, pour les assurés au niveau des hôpitaux nationaux, ne dépassent pas une semaine avant d’ajouter que les services de santé pourraient encore s’améliorer.

Le conseil des ministres, lors de sa réunion mercredi avait adopté un projet de décret portant création organisation et fonctionnement d’un établissement public à caractère Administratif dénommé centre national des Opérations d’urgence en santé publique.

La création de ce centre s’inscrit dans le cadre des obligations de la Mauritanie vis-à-vis au Règlement Sanitaire International (RSI), adopté par la 58ème assemblée mondiale de la santé en 2005 et mis en application depuis juin 2007.

Cette création se justifie, d’une part, par les leçons apprises des différentes urgences, notamment la pandémie COVID-19 et d’autre part par le nécessite de pallier l’absence d’une structure de coordination et de gestion des urgences de santé publique, qui a été constatée durant les épidémies précédentes et qui ont montré les limites des capacités du pays de détection précoce, de planification et de riposte coordonnée face aux urgences.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1957

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foex_good (H) 05/08/2022 12:47 X

    Assurés vers 1 Million 800 de la prévision en santé à la prédiction! il y a 9 heures Assurés vers 1 Million 800 assurés : de la prévision à la prédiction! Le ministre de la Santé a déclaré que le gouvernement prévoyait d’augmenter le nombre de citoyens bénéficiant d’une assurance maladie à 1,8 million d’ici 2024. S’adressant à un parterre des journalistes mercredi, le ministre a identifié le nombre d’assurés à 1,2 million au lieu de 600 000. Le ministre a ajouté qu’il a été décidé de créer un fonds d’assurance volontaire pour garantir 500 000 personnes. Cela montre l’existence d’indicateurs pour améliorer les services médicaux. Mais combien de temps peut-on prévoir d’assurés ? Normalement, ce que l’on doit prévoir est ce qui est prévisible mais quand la prédiction se substitue à la prévision, j’avoue que cela dépasse les limites de l’entendement ! L’accès presque évident pour 1 Million 800 assurés à l’horizon 2024 aura surement des implications très particulières et chères puisqu’il s’agit de notre santé et puisque que l’on se repose sur une base « théorique solide ». Toutefois, les besoins de santé sont sujets à médicalisation. Ils apparaissent comme un choix implicite qui accroît la nécessité d’élaborer une stratégie pour identifier, prioriser et fixer des objectifs rentables pour le pays. L’assurance maladie ne couvre pas tout . Dans de nombreux pays, l’assurance ne couvre pas tous les frais. L’assurance maladie a été introduite au Ghana en 2003, rapporte La Deutsche Welle. Tous les citoyens peuvent s’inscrire moyennant une petite cotisation annuelle. Les adultes paient actuellement environ 30 cedis ghanéens (environ 4,35 euros) et les enfants 6 cedis. Avec une carte santé, vous pouvez obtenir des services dans n’importe quel établissement qui participe aux programmes gouvernementaux. Cependant, l’assurance peut ne pas couvrir tous les frais. Betty Yawson vit à Accra. Elle se plaignait du coût élevé du traitement pour sa jeune fille. J’ai payé 400 Ghana Cedis (environ 58 €) pour le traitement de ma fille malgré la présentation de ma carte d’assurance. https://rapideinfo.mr/assures-vers-1-million-800-de-la-prevision-en-sante-a-la-prediction/