11-08-2022 18:01 - Le ministre mauritanien de l’éducation : « 5 ans sont insuffisants pour réformer l’enseignement »

Le ministre mauritanien de l’éducation : « 5 ans sont insuffisants pour réformer l’enseignement »

Sahara Média - Le ministre mauritanien de l’éducation nationale et de la réforme de l’enseignement, Mohamed Melaïnine O. Eyih, a déclaré que 5 années sont insuffisantes pour venir à bout des dysfonctionnements du système éducatif du pays.

Dans un entretien accordé mercredi à la télévision nationale Al Mouritaniya (officielle), le ministre a précisé que le gouvernement est déterminé à entreprendre des réformes pédagogiques efficientes à même de garantir un avenir prometteur.

Le ministre a rappelé ce qu’i a appelé les réformes entreprises par son département au cours des trois dernières années, depuis l’arrivée au pouvoir du président Mohamed O. Cheikh El Ghazouani.

Il a révélé que son département a recruté près de 8000 enseignants de différentes catégories, quand bien même le président n’avait promis que 6000 recrutements lors de son mandat de 5 ans.

Il a ajouté que le département a fait face, au cours des trois premières années, aux problèmes posés, notamment le déficit en enseignants, un problème que le ministère a pu résoudre.

Evoquant le plan de réforme de l’enseignement, adopté récemment par le parlement, ould Eyih a dit qu’il sera appliqué très prochainement.

En novembre de l’année dernière, le ministère avait organisé des journées de concertation afin de réformer l’enseignement auxquels ont assisté les différents acteurs du domaine.

Dans les conclusions de leurs travaux, les participants ont recommandé l’adoption de la langue arabe comme langue unifiée pour l’enseignement des matières scientifiques dans l’enseignement fondamental et secondaire.

Le ministère estime que les recommandations contenues dans le rapport final des journées de concertation « dessinent les caractéristiques de l’école et les contours du cheminement qui peut être suivi pour concrétiser cette école sur le terrain ».





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2416

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)