23-08-2022 07:02 - Ghazouani à Dar Es-Salam: «Un trésor est caché dedans »

Ghazouani à Dar Es-Salam: «Un trésor est caché dedans »

La Dépêche - Le président de la République a repris son bâton de pèlerin, après le lancement de la campagne agricole à partir de Boumdeid, pour prêcher encore le travail de la terre. Le discours du président rappelle quelque part, la fable de Jean de la Fontaine «Le laboureur est ses enfants ».

« Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place. Où la main ne passe et repasse. ». Et pour cause, le président sait que la véritable indépendance passe par notre indépendance alimentaire longtemps laissée en jachère par les précédents régimes et soumises aux aléas de l’insouciance de la mauvaise gouvernance et gestion publiques.

Lors de la visite dans la ferme de Dar Es-Salam, le président Ghazouani a mis la main à la pâte donnant à la fois un coup de main mais aussi un symbole fort sur le terrain de l’importance du travail de la terre. Une profession de foi?

Il a, en tout cas, martelé, à qui veut l’entendre, que l’Etat était prêt à «construire davantage de barrages, à former les ressources humaines et à mettre à disposition des paysans les équipements, grillages et intrants agricoles » pour accroitre la productivité agricole notamment en ce qui concerne les cultures saisonnières » dont les rendements quoiqu’importants ont été négligés en dépit de l’existence de nombreux barrages et de vastes superficies arables.

Dans son adresse aux paysans, le président a exhorté à tirer profit de l’excellente pluviométrie enregistrée pour décupler le travail de la terre et ainsi permettre la satisfaction des besoins alimentaires locaux, la «création d’opportunités d’emplois » et l’approvisionnement grâce au surplus de production des grands centres urbains.

Le président enfin appelé les autorités administratives «à œuvrer à la résolution des litiges fonciers » qui freinent une exploitation maximale des ressources naturelles du pays.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1960

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • leguignolm (H) 24/08/2022 01:17 X

    Le laboureur de Jean de la Fontaine, ainsi, vous l’avez dit et c’est ainsi que la Mauritanie doit s’inspirer sans différencier les enfants, sans cet esprit qui donne l’image d’une « jongle humaine » sans cette mesquinerie de politique d’exclusion des uns aux autres car le pays est le notre les Nordistes eux des Sudistes dans l’Honneur, Fraternité et Justice tel nous à lasser comme l’héritage nos Papas Fondateurs. Ensemble mains dans les mains évitons-nous le pays de tomber dans les gueules des prédateurs ambitieux.

  • habouss (H) 23/08/2022 11:33 X

    La Baraka ! Ces fortes pluies sont en tout cas une aubaine, comme une réponse positive à nos prières au moment où tous les prix des denrées premières nécessités s'envolent. Revenir à la terre c'est revivre. Il faut apporter aux agriculteurs la même attention apportée aux éléveurs qui, a permis bon an mal an, à sauver de facon spectaculaire le bétail. Les agriculteurs de la vallée et des oasis, des barrages et autres dépressions agricoles doivent être aidés sur place, ce qui réduira le dépeuplement des camapagnes en faveur des quartiers précaires et inondés de NKTT !