22-09-2022 19:03 - Mauritanie : le Maroc souhaite partager son expérience dans les énergies renouvelables

Mauritanie : le Maroc souhaite partager son expérience dans les énergies renouvelables

Agence Ecofin - CWP Global, l’un des pionniers dans le développement de projets d’énergies renouvelables, ambitionne d’élargir son portefeuille en Afrique en développant d’abord deux projets d’hydrogène vert en Mauritanie et au Maroc, respectivement le projet Aman de 30 GW et le projet Amun de 15 GW.

Lors de la deuxième édition du forum économique Maroc-Mauritanie, le président de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a affirmé que les entreprises marocaines sont prêtes à mettre à profit leur expérience dans les énergies renouvelables en faveur de la Mauritanie.

Il a en effet indiqué qu’un partenariat pourrait être établi avec des acteurs locaux mauritaniens pour construire des unités solaires et éoliennes.

Alj considère que la Mauritanie possède un important potentiel en énergies renouvelables, que le pays devrait exploiter au maximum pour assurer sa transition énergétique et répondre efficacement à ses besoins énergétiques.

« La Mauritanie dispose d’un potentiel géographique et climatique adéquat pour réussir sa transition énergétique, couvrir ses besoins en énergies renouvelables et réduire ses coûts de production », a-t-il déclaré à l’ouverture du Forum.

La Mauritanie a récemment signé des protocoles d’accords avec des entreprises étrangères pour explorer les possibilités de développement de projets d’hydrogène vert dans le pays. Le pays souhaite également augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix.

Par conséquent, l’expérience du Maroc, qui est considéré comme un modèle dans la transition énergétique en Afrique, pourrait être d’une grande utilité pour un pays dont le mix énergétique reste pour le moment dominé par des combustibles fossiles.

Abdoullah Diop





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 1
Lus : 1098

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ouldsidialy (H) 23/09/2022 12:00 X

    Le Maroc n'a pas été mystifié CWP GLabal par des âneries du genre.: "On va vous faire produire et exporter l'équivalent hydogène de la production 15 centrales nucléaires" (30 Gigawatts); sans eau douce disponible et sans capacités ou réseau industriel et technique pré-existant. En revanche, Le Maroc a une expérience concrète en énergie renouveble principalement par le projet NOOR déjà réalisé (moins de 800 megawatts installée) Le projet NOOR est une intégration directe d'électricité photovoltaïque dans la masse de la production électrique globale du pays. Laquelle reste principalement de source classique. Comme dans tous les pays du monde. Le Maroc travaille aussi de façon réfléchie (comme les pays du Nord) à la place éventuelle de d'hydrogene dans sa production globale d'energie; En commençant par s'informer et former ses structures et les professionnels du secteurs energétiques. Il y a plusieurs projets en cours Allant dans ce sens. Cette article est une entourloupe de plus. Il nous dit :"le président de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a affirmé que les entreprises marocaines sont prêtes à mettre à profit leur expérience dans les énergies renouvelables"=lesquel? l'hydrogène ou le granulé de morceaux de bois ? Par suggestion subluminal nous sommes sencé retenir l'hydogene vert évoqué à l'entame du papier ! Mais peut-être que le monsieur a pu dire, ailleurs, qu'il voulait"aider des escrocs à finir d'embrocher des naifs!" Dans ce cas, il se trompe , les mauritaniens ne sont pas naifs: ils sont juste parfois désorientés dans un monde nouveau pour eux.