28-09-2022 09:56 - L'ex-président mauritanien Aziz, inculpé pour corruption, est à Paris

L'ex-président mauritanien Aziz, inculpé pour corruption, est à Paris

RFI Afrique - L'ancien président mauritanien, Mohamed ould Abdel Aziz, est à Paris pour des examens médicaux.

Poursuivi par la justice mauritanienne, il est accusé d’enrichissement illicite, recel et blanchiment d’argent au cours de ses dix années au pouvoir. Mais le délai de sa détention provisoire expiré, l'ancien président a recouvré la liberté au début du mois et récupéré ses passeports.

Mohamed ould Abdel Aziz est arrivé à Paris le 23 septembre. Joint par RFI, l'ancien président mauritanien explique être en France pour des consultations médicales. En janvier, il avait subi deux opérations chirurgicales du cœur et demandait depuis lors à quitter la Mauritanie pour son suivi médical.

L'ancien président affirme que son séjour en France durera entre deux et trois semaines. « Après, je rentrerai en Mauritanie, contrairement à ce que certains essaient de faire croire », assure l'ancien président.

Dimanche, Mohamed ould Abdel Aziz est attendu à Bordeaux pour une rencontre avec la diaspora mauritanienne. Une séance d'échange ouvert, assure Semega Demba, l'organisateur de la réunion. Et si l'ancien président est interrogé sur les poursuites judiciaires à son encontre ? « Il est prêt à y répondre. Il est prévenu », soutient Semega Demba.

Ce voyage « n'inquiète pas l'État mauritanien »

Ce voyage « n'inquiète pas l'État mauritanien, partie civile dans ce dossier », explique Maître Brahim Ebety, coordinateur du collectif des avocats de l'État mauritanien. « À défaut de comparution de l'un des accusés fuyant le débat contradictoire, la Mauritanie peut avoir recours à la coopération judiciaire internationale », explique-t-il.

L’ancien président mauritanien a recouvré la liberté début septembre après plusieurs mois de contrôle judiciaire. Mohamed Ould Abdel Aziz est accusé d’enrichissement illicite, recel et blanchiment d’argent au cours des dix années où il était au pouvoir.

Par RFI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 3
Lus : 2400

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • abraham (H) 28/09/2022 13:01 X

    Mais qui est ce harki de Demba Semega? Il n'est pas très connu à Bordeaux.

  • maham68 (H) 28/09/2022 12:41 X

    Aziz reviendra ,la peur a changé de camp

  • mystere1 (F) 28/09/2022 11:16 X

    Déjà, en lisant, l’article, on voit la preuve vivante, que ce pays, est basé, sur la comédie, avec des faits, choses et autres domaines, presque, la plupart, du faux, sur du faux ! ainsi, tout ce bruit, depuis l’arrestation, de l’homme fort de la Mauritanie, notre ex-raîss, n’était juste, que comédie, pour brouiller les pistes, aux yeux du peuples, surtout ceux anti-MOAZ, donc, de la poudre aux yeux !, le guerrier du désert, ne se cache pas, n’a pas peur, et l’a même confirmé, qu’il ne fuira pas son pays, bravo monsieur l’ex-président, il faut être un homme et s’assumer, car avec lui, au moins, on sentait la sécurité, par contre, certes, on connait tous, les erreurs, et fraudes économiques, qu’il a commis, ça, c’est entre lui et Notre Grand Président Eternel, dont chacun, rendra compte, Le Fatal Jour Dernier, à commencer, par tous dirigeants du monde, à savoir, en 1er lieu par le prophète Souleymane Aleyhi Salam même, qui, Dieu, N’Epargnera pas, de son statut de Roi-Prophète ! Donc, n’en parlons, par des autres dirigeants, à savoir, rois, sultans, empereurs etc… tous, seront audités de leurs systèmes de règne, fortunes, etc…, bref, personne ne sera épargné, à Cet Etrange Jour Terrifiant ! Donc, si MOAZ, ne payera pas ici, il le règlera avec Seigneur God ! Vers l’Autre monde, bref, pour revenir aux choses mondaines, disons, que MOAZ, est la star acteur du mois, il a fait du buzz, ces temps çi, avec sa sortie médiatisée, et sa venue pour s’inscrire pour son CIN, à l’état civil, n’est pas passé, inaperçue, et certains, ont eu la joie et curiosité, de faire du selfie avec lui, donc, il est toujours l’homme fort de Mauritanie, très populaire ! En un mot, il a éclipsé son frère d’arme, notre actuel raîss, le silencieux.