29-09-2022 09:49 - Ghazouani : « limiter la première année à l'école publique ne signifie pas un manque d’intérêt pour l’enseignement privé »

Ghazouani : « limiter la première année à l'école publique ne signifie pas un manque d’intérêt pour l’enseignement privé »

Sahara Média - Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh EL Ghazouani a déclaré mercredi que la limitation de la première année de l’enseignement fondamental à l’école publique ne signifie pas une volonté d’exclure l’enseignement privé, ajoutant que le gouvernement le considère un partenaire indispensable.

Le président Ghazouani a ajouté que le gouvernement se prépare à l’ouverture de l’année scolaire alors que se dresse devant lui d’importants défis dont le premier est la limitation de la première année du fondamental à l’école publique.

Le président mauritanien s’exprimait lors d’une journée pédagogique organisée par le ministère de l’éducation nationale sous le thème « l’école républicaine un projet pour tous et par tous ».

Ould El Ghazouani s’est engagé à ce que l’état déploiera tous les efforts pour combler le déficit en enseignants, en écoles et en classes et de garantir les conditions de sécurité pour les enseignants et les élèves afin de répondre aux exigences de l’école républicaine.

Il a ajouté que la finalité de la réforme de l’institution éducative est de la rendre plus apte à ancrer dans l’esprit de nos enfants les enseignements de notre sainte religion, nos valeurs arabes et celles de la citoyenneté, l’égalité et la cohésion.

Le président mauritanien a dit que « la mise en place d’un système éducatif de qualité ouvre des perspectives au génie de notre peuple, une source inépuisable » ajoutant que la réforme de l’enseignement est une condition pour la renaissance économique.

Lors de son discours, le président Mohamed O. Cheikh El Ghazouani a appelé à déployer tous les efforts pour réformer le système éducatif, s’engageant à ce que l’état ne ménagera aucun effort pour l’appuyer afin d’appuyer les capacités professionnelles des enseignants et développer les infrastructures de base quantitativement et qualitativement.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2169

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)